La mosquée de Dolmabahçe

A quelques dizaines de mètres à peine de l’entrée du célèbre palais de Dolmabahçe se trouve la mosquée du même nom,  bien moins fréquentée que son illustre voisin.

Pourtant,  ce lieu de culte, ayant bénéficié d’une restauration réussie il y a deux ans, mérite bien une visite.

Sa construction a démarré en 1851 sur ordre de la mère du sultan Abdül Mecit, Bezm-i  Âlem Valide Sultan et a sa mort, été terminée par le fils.

La signature architecturale n’est autre que celle du célèbre Sarkis Balyan, d’origine arménienne, également auteur du Palais de Beylerbeyi érigé de l’autre côté du Bosphore, tout près du premier pont qui relie l’Europe à l’Asie.

Le détroit ainsi que les ouvertures aux formes généreuses confèrent à cette mosquée une luminosité toute particulière.

Les tons miel et rose de la coupole accentuent la chaleur du lieu tout comme l’ornementation en fer forgé et le décor roccoco.

Avec un rien d’imagination, la mosquée impériale de Dolmabahçe fait penser à l’intérieur d’un palais dont la destination aurait été un rien modifiée.

1 comment on this post.
  1. Le bel escalier Camondo à Istanbul « TurquieVision:

    […] La mosquée de Dolmabahçe […]

Leave a comment