TurquieVision
Fouilltes de Sagalassos

Pergame et ses vestiges antiques parmi les plus beaux de Turquie

le 2013/04/24

L'acropole de Pergame

    Dans la province d’İzmir figure une étape incontournable pour les amateurs de vestiges antiques, en l’occurrence la petite ville de Pergame, nichée au milieu des vignes et des oliviers.

Portant autrefois le nom de Pergamum, elle fut une des villes les plus prestigieuses et prospères du monde hellénistique, rivalisant même avec Alexandrie et Rome.

La vieille ville pleine de charme abrite d’anciennes jolies demeures ainsi que la majestueuse “Basilique Rouge” (Kızıl Avlu) en brique rouge, vestige d’un temple dédié aux dieux égyptiens au IIème siècle et transformée ultérieurement en basilique.

Accessible à pied à environ 2 km, le sanctuaire d’Asclepeion, situé en zone militaire, abrite les restes d’un centre médical de cure important à l’époque romaine où l’on traitait tant le physique que le mental. Galien, natif de Pergame, fit la renommée des lieux. La visite commence par la belle avenue pavée appelée Via Tecta ornée de colonnades.

Deux temples, celui d’Asclépios et l’autre de Télesphore, donnent une idée de l’ampleur des soins donnés ici. Un peu plus loin, de l’autre côté de l’esplanade centrale, vous pourrez admirer l’imposant théâtre.

 Après avoir terminé la visite des restes de la ville basse, c’est l’Acropole supérieure, juchée sur les hauteurs d’une colline à 6 km au nord du centre, qu’il convient de poursuivre votre route.

A près de 300 m de hauteur, ce site, époustouflant de beauté, ne peut que ravir les yeux. Ne manquez pas d’admirer l’élégant temple de Trajan érigé sous son règne ainsi que celui d’Hadrien, dédié à Trajan mais aussi à Zeus. L’ancienne bibliothèque aux colonnes de marbre abritait au IIIème siècle av. JC plus de 200 000 ouvrages.

Le vertigineux théâtre, comportant 78 gradins, pouvait recevoir 10000 spectacteurs et semble avoir été construit quasiment à la verticale.

Les impressionnants restes du site sont disséminés sur la colline, qu’il s’agisse, en contrebas de la scène du théâtre, de ceux du temple de Dionysosou ou les bases de l’autel de Zeus dans un environnement bucolique. C’est au Museum Pergamon de Berlin que cet autel grandiose est exposé, ramené au XIXème siècle par les archéologues allemands.


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>



Turquie Web GuideL'agenda CulturelGalerie VidéoBlog


Switch to our mobile site