TurquieVision
Fouilltes de Sagalassos

Amasya, une des plus belles villes d’Anatolie

le 2013/04/29

la rivière Yeşilırmak

   La ville d’Amasya, située sur les rives de la rivière Yeşilırmak, à environ 120 km au sud de Samsun en Mer Noire, est assurément une des plus belles villes anatoliennes.

Elle tint une place importante tout au long de l’histoire et devint en 281 av. J.C. capitale du royaume du Pont . Vers 64 av. J.C., elle a vu naître Strabon, le célèbre géographe.
De son passé seldjoukide, elle conserve notamment la mosquée Gök medrese construite en 1266, ancienne école coranique. De même, Daruşşifa, datant du début du XIVème siècle, possède une magnifique porte à l’architecture finement ouvragée typiquement seldjoukide. Autrefois hôpital destiné à traiter les malades mentaux avec la musique, est aujourd’hui reconvertie en restaurant.

Les monuments érigés durant l’Empire ottoman sont particulièrement nombreux à Amasya. Plusieurs mosquées, dont Beyazit Paşa, Sultan Beyazit et Mehmet Paşa, méritent la visite.

La medrese Büyük Ağa située juste après le pont et la tour de l’horloge accueille encore aujourd’hui une école coranique qui ouvre les portes de sa jolie cour même à l’étranger.

Le long de la rive gauche, une ribambelle de superbes demeures ottomanes aux toits recouverts de tuiles se reflètent dans l’eau. Elles habillent ce paysage de carte postale sur fond d’éperon rocheux où se dégagent les murs de l’ancienne citadelle accessible un peu difficilement mais qui permet de disposer d’une vue magnifique sur l’ensemble de la ville.
Des tombeaux rupestres taillés à même le roc abritent les sépultures des rois du Pont.
En revenant dans le centre-ville, à chaque coin de rue ou presque la vue est attirée, ici par un ancien caravansérail, là par un autre lieu de prière, un hammam ou une propriété d’une autre époque, le tout donnant un ton résolument authentique à cette cité pleine de charme.
Hormis la citadelle, c’est assurément à pied qu’il faut s’imprégner des innombrables richesses d’Amasya finalement peu connue des touristes.
En empruntant l’agréable promenade longeant la rive droite, de nombreux statues permettent de mieux connaître les personnalités qui ont marqué l’histoire de la ville. Le soir tombé, l’éclairage tant des tombes que des bâtisses érigées le long de la rivière apporte une touche romantique à souhait.


One Response to “Amasya, une des plus belles villes d’Anatolie”

  1. Il y a un bon moment que je n avais pas apprecie un billet de cette qualite !!!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>



Turquie Web GuideL'agenda CulturelGalerie VidéoBlog


Switch to our mobile site