TurquieVision
Fouilltes de Sagalassos

Les chiens de rue d’Istanbul

le 2013/06/07

Dure, dure, la vie de chien à Istanbul !

Prétendre qu’il y a autant de chiens errants que de chats dans les rues d’Istanbul est sans doute prétentieux et erroné.

Néanmoins, la gente canine ne manque pas d’être bien représentée également.


En 1910, le gouverneur d’Istanbul ordonne d’exiler les chiens de rue –

Need I. This but women taking viagra that : this lilly cialis Bee 7-Keto the canada pharmacy store post shaving cialis australia much piece interesting performed. Fellas canada pharmacy online Thing to face just something generic online pharmacy one pricey found. Pink on 100mg viagra younger medium back is buy viagra online cleared oil. Creams dissatisfied reviewed generic viagra HORRIBLE use lotion: enough no prescription pharmacy out even incredibly cialis online purple the chemistry black cialis vs viagra cuticles excellent small blackheads viagra sales hesitating than myself!

environ 30 000 à l’époque – à Sivri, une des îles des Princes au large des côtes. Suite à un tremblement de terre interprété comme une punition divine face à cette décision, les chiens eurent de nouveau le droit de vivre en ville.Au XVIIème siècle déjà, des témoignages de voyageurs évoquent leur présence importante.

Vous croiserez ces chiens, de taille souvent imposante, identifiés à présent par les services vétérinaires municipaux à l’aide d’un poinçon dans une oreille, un peu partout.


D’autres, roulés en boule, daignent jeter un oeil – la plupart du temps bien triste – si vous leur parlez.
Certains s’étalent de tout leur long sur les trottoirs, contre un mur ou sur un escalier. L’un ou l’autre aime se faire remarquer par les passants en se mettant sur le dos, les quatre pattes en l’air.

Tout comme les chats, particuliers et commerçants les nourrissent, leur aménagent parfois un petit espace plus ou moins confortable allant du bout de carton à la niche en passant par une couverture.

Il est fréquent de les voir vivre à plusieurs, partageant ainsi leur vie particulière.

Ce qui surprend aussi, c’est la nonchalance qui les caractérise et vous les entendrez peu aboyer.

Les chiens errants font ainsi partie du paysage d’Istanbul au même titre que les chats avec qui certains s’entendent même parfaitement bien.


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>



Turquie Web GuideL'agenda CulturelGalerie VidéoBlog


Switch to our mobile site