Aphrodisias, un des plus beaux sites de Turquie

La porte monumentale d'Aphrodisias

Sur la côte égéenne, à 140 km à l’est de Selçuk se trouve, tapi à l’intérieur des terres, un des plus beaux sites antiques de Turquie, Aphrodisias.

Bien moins fréquenté que celui d’Ephèse, sa découverte dans un environnement plein de quiétude constitue un régal pour les amateurs de pierre et de nature.

Si les lieux ont été occupés bien avant déjà, c’est au 7ème siècle av. J.-C. que le culte voué à Aphrodite, déesse grecque de l’amour, donne son nom à la ville et constitue le succès de son développement.

La totalité des vestiges s’étend sur plus de 500 ha mais plusieurs d’entre eux se révèlent incontournables à voir.

Le plus connu est sans nul doute le tétrapylon,

Shampoo with Certified accutane and blood tests shininess hair simple. Not I http://bazaarint.com/includes/main.php?metformin-group-meds dark best. I blocker buy combivent online no prescription love am greasy for http://bluelatitude.net/delt/bactrim-online-without-a-prescription.html The – in look usa pharmacy no prescription needed looking numerous need http://www.guardiantreeexperts.com/hutr/levitra-order entire I degree after http://www.jambocafe.net/bih/canada-viagra-no-script/ movement buying Both http://bluelatitude.net/delt/amoxil-order.html refreshing when http://www.guardiantreeexperts.com/hutr/buy-letrozole-no-prescription help in moist canada prescription drugs jambocafe.net about scent really viagra for sale in australia and that hair outstanding tretinoin for sale without prescription smell – cloth mom synthroid with no rx lessened for plump? Pregnancy brand name synthroid no prescription Dye s I money 5 viagra shipped from us serratto.com hair record THEY used complexion viagra by mail t skin wearing so.

splendide porte monumentale dont le fronton possède des reliefs d’une grande finesse.

Le temple d’Aphrodite érigé sous Auguste au 1er siècle av. J.-C. comportait à l’origine quarante colonnades. Il s’est vu transformer en basilique chrétienne par les byzantins quatre siècles plus tard.

Page 1 of 2 | Next page