TurquieVision
Fouilltes de Sagalassos

Izmir, l’ancienne Smyrne – 4ème et dernière partie

le 2015/04/27
IMG_8026 copy

Izmir

        Si İzmir a certes un passé chrétien, elle possède aussi des vestiges de son histoire musulmane.

IMG_9743 copyS’il y a bien une mosquée qui mérite d’être visitée, c’est assurément Hisar camii appelée aussi Hisarönü). Construite entre 1592 et 1598 par Aydınoğu Yakup bey, c’est une des plus grandes de la ville et elle représente parfaitement l’art islamique ottoman.

La mosquée possède un dôme principal soutenu par huit grands piliers sur lesquels reposent également trois autres dômes. La décoration intérieure est somptueuse et rappelle l’intérieur de certains palais ottomans.

Une belle fontaine aux ablutions trône dans la cour. Après avoir subi différents dommages au fil du temps, la mosquée Hisar a bénéficié de travaux de réhabilitation à plusieurs reprises en 1813, 1881, 1927 et 1980.

N’oubliez surtout pas de prolonger votre visite de Hisar Camii par le Kızlarağası han qui se trouve juste à côté, merveilleux ancien caravansérail datant de 1744 et devenu lieu de commerces très attractif au cachet bien préservé.

Sur la fameuse place de l’Horloge, une petite mosquée attire l’attention, il s’agit de Konak camii érigée en 1755 sous le patronage de Ayşe hanım, épouse du pacha Katipzade Mehmet alors gouverneur d’Izmir. Ornée de faiences de Kütahya à l’extérieur, notamment autour des ouvertures, elle possède également un magnifique chandelier, œuvre d’Ümran Baradan.

Tout près de là s’étire ce qu’on appelle le sahil, en l’occurrence le bord de mer, lieu de promenade attitré de Smyrniotes.IMG_8035 copy

Que ce soit à pied ou sur une bicyclette ou en rollers, jeunes et moins jeunes raffolent de cet endroit pour se balader à toutes heures, s’installer sur la pelouse pour deviser, profiter de la belle piste cyclable qui permet de se défouler, sortir le chien, s’asseoir sur un banc ou au bord de l’eau pour profiter du paysage.

Certains font là des allées et venues incessantes ou s’arrêtent longuement afin d’observer les bateaux qui se profilent à l’horizon.

Les couchers de soleil y ont souvent quelque chose de magique et permettent de rêvasser, seul ou en galante compagnie.

Izmir est assurément une ville dont le centre ne donne pas l’impression d’être asphyxié comme c’est le cas à Istanbul. L’histoire ancienne et contemporaine de la cité y font plutôt bon ménage et donne l’impression d’un cadre agréable à vivre.


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>



Turquie Web GuideL'agenda CulturelGalerie VidéoBlog


Switch to our mobile site