La fête du Ramadan – ou Fête du Sucre – à Istanbul

Bonbons et chocolats pour la fête du sucre à Istanbul

Bonbons et chocolats pour la fête du sucre à Istanbul

Le mois sacré du Ramadan s’est terminé hier pour les musulmans et ces derniers jours, notamment dans le quartier d’Eminönü autour du bazar égyptien à Istanbul, c’était l’effervescence.

En effet, tout le monde faisait ses emplettes pour les trois jours de la Fête du Ramadan appelée aussi “Şeker bayramı”, autrement dit la “Fête du Sucre” qui clôture ces 30 jours de jeûne.

Les stands et magasins qui d’habitude vendent plutôt du fromage, des olives et de la charcuterie locale avaient aménagé bien en évidence un coin réservé à la vente des bonbons traditionnellement offerts durant cette fête, tant aux enfants qu’aux adultes, tant chez les particuliers que chez les commerçants et restaurateurs, même à la sortie de certaines mosquées tel à Eyüp.

Les friandises se sont ainsi vendues avec frénésie et enthousiasme, tout comme le café. Il suffisait de passer devant le célèbre Kurukahveci Mehmet Efendi situé à la sortie nord du marché aux épices pour voir une file d’attente quasi perpétuelle de clients venus s’approvisionner.

File d'attente devant le marché de café le plus célèbre d'Istanbul

File d’attente devant le marché de café le plus célèbre d’Istanbul

Ce matin, le premier jour de festivités a commencé par la prière du matin à la mosquée appelée “Bayram namazı”, en l’occurrence la “prière de la fête.” Ensuite, il est de tradition que petits et grands vont rendre visite à leurs proches pour présenter leurs voeux.

Page 1 of 2 | Next page