TurquieVision
Fouilltes de Sagalassos

Le musée Karatay et la medrese Ince Minaresi, deux joyaux seldjoukides de la ville de Konya

le 2016/08/11
musée Karatay, Konya

musée Karatay, Konya

La ville anatolienne de Konya, lieu de pélerinage très important du pays, où tous les ans, plusieurs millions de personnes viennent saluer et se recueillir sur la tombe de Celaleddin Rumi appelé Mevlâna, possède aussi un passé seldjoukide important.

Deux musées importants situé en plein centre ville en témoignent : il s’agit du musée Karatay et de la medrese Ince Minaresi.

Le premier se trouve à côté de la colline Alaeddin et porte le nom de Celaleddin Karatay, chambellan du célèbre et puissant sultan seldjoukide Alaeddin Keykubad 1er. Sa sépulture se trouve dans une des pièces du musée.

Cette magnifique bâtisse, érigée en 1251, était alors la plus vaste école coranique où les mathématiques et l’astronomie étaient également enseignés.

Le bassin central carré situé à l’intérieur permettait aux élèves de s’instruire avec le capotis de l’eau pour toile de fonds.

La superbe coupole ainsi que la partie ouverte au fond du bâtiment utilisée pour les études et appelée eyvan, sont toutes deux habillées de très belles faïences seldjoukides déclinés en différents tons de bleu, en noir et en blanc.

Au musée Karatay à Konya

Au musée Karatay à Konya

Des inscriptions arabes reproduisant le premier chapitre du Coran figurent sur la base du dôme.


Cette ancienne école coranique est devenue musée en 1955 et l’on peut à présent y voir des collections de céramiques et de faïences dont notamment celles provenant de l’ancien palais seldjoukide de Kubadabad près du lac de Beysehir et qui sont regroupées dans une salle qui leur est spécialement dédiée.

En novembre 2006, lors de travaux de restauration du musée, un chenal couvert par des rondins en bois a été découvert et une couverture en verre permet aujourd’hui aux visiteurs d’en découvrir une partie.

Tout près du musée Karatay se dresse l’imposante Ince Minare medresesi qui porte le nom de minaret effilé décoré de céramiques. Après avoir admiré le magnifique portail seldjoukide de cette école coranique construite en 1264 par un vizir appelé Sahip Ata Fahreddin Ali, on découvre à l’intérieur le musée de sculpture sur bois et sur pierre ainsi que le magnifique dôme où la décoration de céramiques de couleur bleue est du plus bel effet.

De nombreuses pièces exposées là proviennent de l’ancienne citadelle de Konya et représentent de nombreux animaux ainsi que des personnages. Les amateurs d’art seldjoukide, très riche et où les détails étaient omniprésents, seront comblés en visitant ces deux musées fort intéressants.


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>



Turquie Web GuideL'agenda CulturelGalerie VidéoBlog


Switch to our mobile site