Tarsus, importante ville de pèlerinage – partie 1

Monument-musée de Saint-Paul, Tarsus

Monument-musée de Saint-Paul, Tarsus

Tarsus, située à une quarantaine de kms à l’ouest d’Adana, une ville de Cilicie dont le centre ancien est plein de charme, est aussi une destination de pèlerinage importantecar elle a vu naître Paul de Tarse, plus connu sous Saint-Paul apôtre.

Né vers l’an 10 de notre ère, il est issu d’une famille juive. Il termine son éducation à Jérusalem et se montre très tôt intéressé par la religion. Tout d’abord fervent opposant à la mouvance autour de Jésus-Christ, il va finir par se convertir et devenir l’un des évangélistes les plus impliqués et un apôtre de Jésus, sans pour autant faire partie des 12.

Dans la vieille ville de Tarsus, il est de coutume de venir voir le puits de Saint-Paul situé dans la cour d’une ancienne bâtisse où il aurait demeuré. L’eau provenant du puits est considérée comme sacrée et ayant un pouvoir de guérison.

Quelques rues derrière la grande mosquée – Ulu Camii – se trouve l’église de Saint-Paul devenue aujourd’hui musée et lieu de pèlerinage incontournable pour tous ceux qui marchent sur les traces de l’apôtre.

Situé dans un petit jardin qui abrite, outre quelques beaux rosiers, un bureau de l’office de tourisme, l’édifice occupe une surface de 460 m2. Sa construction, commanditée par les communautés arabes anglophones et grecques, remonte à 1850.

Le bâtiment de taille rectangulaire possède des lignes épurées. Le toit est soutenu par 4 colonnes aux chapiteaux peints de style corinthien. Le plancher est composé de belles dalles de marbre noir et blanc.

Eglise St-Paul à Tarsus

Eglise St-Paul à Tarsus

Des fresques qui représentent au centre Jésus et Saint-Marc, Saint-Mathieu, Saint-Jean et Saint-Luc ornent le plafond.

De nombreux travaux architecturaux et rénovations ont été réalisés en 1862. Lorsque les chrétiens ont quitté la ville en 1923, l’église a été abandonnée. Elle a servi durant quelques années de base militaire avant que le Ministère de la Culture ne prenne ce lieu de culte sous sa protection en 1994. Après y avoir réalisé des travaux de remise en état, il fut réouvert en tant que monument-musée en 2001.

L’église peut néanmoins servir pour une célébration par le prêtre catholique de la ville voisine e Mersin avec l’aide de la petite communauté de soeurs italiennes de Tarsus lors de la venue de groupes de pèlerins.

Beaucoup de jeunes mariés de la ville viennent aussi là prendre la pose pour leur album photos souvenir.

Leave a comment