Yeniköy, magnifique quartier d’Istanbul au bord du Bosphore

Dans les rues de Yeniköy

Dans les rues de Yeniköy

Le détroit du Bosphore abrite de magnifiques quartiers résidentiels très agréables dont celui de Yeniköy dont le nom antique est Neapolis.

La densité de superbes yalıs – somptueuses demeures en bois – situés au bord de l’eau, dans la rue principale habillée de grands arbres qui offrent un bel ombrage durant l’été, ou dans les ruelles qui grimpent de l’autre côté, y est importante.

Certaines de ces bâtisses sont aujourd’hui propriétés d’Ambassades comme la somptueuse demeure du Consulat d’Autriche à la sortie de Yeniköy en allant vers Sariyer ou encore la villa Huber aujourd’hui demeure présidentielle.

De plus, les perspectives qui s’ouvrent vers le détroit sont splendides et la découverte de Yeniköy s’en trouve encore plus belle.

De même, ce quartier, comme une grande partie de ceux longeant le célèbre détroit, abrite quantité d’édifices religieux de diverses communautés, témoignant du passé multicultuel des lieux.

C’est ainsi que dans un périmètre très réduit il est possible de découvrir une minuscule synagogue, construite en 1870 par le comte de Camondo qui possédait là une résidence d’été, située entre deux immeubles sur la route principale ou encore la magnifique église grecque orthodoxe Panaghia dont le très beau clocher en bois a été érigé dans la cour tapissée de fleurs.

Eglise grecque orthodoxe de Yeniköy

Eglise grecque orthodoxe de Yeniköy

Sur une colline visible de l’avenue qui traverse Yeniköy, l’église Saint-Jean Baptiste de la communauté arménienne semble fermée et a perdu sa croix.

Un peu plus loin, en direction d’İstinye, l’église arménienne de la Vierge Marie, restaurée il y a quelques années, est tapie dans une petite rue. Plusieurs autres églises ou chapelles sont également disséminées aux alentours.

De nombreuses bonnes adresses gourmandes sont installées ici, soit pour déguster du poisson, soit des börek pour le petit déjeuner ou pour une pause, accompagné d’un thé bien brûlant.

Un minuscule port abrite quelques barques dont les propriétaires viennent vendre leur pêche au retour de la sortie sur le Bosphore.

2 comments on this post.
  1. Liba:

    Je viens de découvrir votre site et je suis ravie.
    Merci
    Liba

  2. Nathalie:

    Merci Liba

Leave a comment