Tokat et ses innombrables marques du passé – partie 2

Section femmes du hammam Ali Paşa à Tokat

Section femmes du hammam Ali Paşa à Tokat

Dans la rue Sulusokak, presque en face du musée de Tokat où s’est terminée la visite dans le précédent billet, se trouve l’ancien han Deveciler, remontant visiblement au début du Xvème siècle et qui, un temps, a servi de prison jusqu’en 1930, a été entièrement restauré. Il se trouve à présent sous la coupole de l’université Gaziosmanpaşa et abrite pour le moment une salle de spectacles.

Juste à côté se situe l’ancienne medrese Yağbasan datant de 1151, également réhabilitée et pour l’instant fermée.

En revenant vers la place de la République se dresse la mosquée Ali Paşa, plus grand édifice religieux ottoman de Tokat et dont la construction remonte à 1572. Ali Paşa, gendre de Beyazit, fils du sultan Soliman le Magnifique, lui a donné son nom. Un peu à l’écart, un mausolée abrite les sépultures de son épouse et de son fils. Admirez au passage la superbe fontaine aux ablutions dont le toit et les poteaux en bois peint et travaillé sont de toute beauté.

En traversant l’avenue, le hammam Ali Paşa est le seul de la ville qui dispose de deux espaces, l’un pour les femmes et l’autre pour les hommes. Les masseurs de Tokat sont réputés depuis des siècles et c’est le moment de se faire plaisir et de goûter aux bains turcs.

La visite se poursuit de ce côté de la ville en direction de la tour de l’horloge construite en 1902 et haute de 33 m. Chaque demi-heure, elle résonne et est entendue aux quatre coins de la ville. Dans sa partie basse, elle abrite… la boutique d’un petit horloger.

Tour de l'horloge de Tokat

Tour de l’horloge de Tokat

Juste derrière se situe le magnifique couvent de derviches tourneurs érigé en 1638 et, fermé encore quelques mois, le temps de terminer les travaux de réaménagement des espaces extérieurs.

En revenant sur le boulevard à travers le quartier abritant d’ancien petits commerces et artisans il est indispensable de visiter la splendide demeure Latifoğlu. Celle-ci construite au XVIIIème siècle sur deux niveaux, devenue une maison-musée, permet de découvrir l’intérieur traditionnel de l’époque. Décorations et boiseries extraordinaires, mobilier, souvenirs de la famille qui l’a fait ériger vous feront assurément rêver.

Tokat possède quelques spécialités particulières ; l’une six fois centenaire, s’appelle le yazma, technique d’impression sur tissu, dont elle a fait sa réputation.

Page 1 of 2 | Next page