TurquieVision
Fouilltes de Sagalassos

Le barrage d’Alibeyköy à Istanbul et ses aqueducs de Sinan

le 2018/04/04
Aqueduc de Mağlova, barrage d'Alibeyköy, Istanbul

Aqueduc de Mağlova, barrage d’Alibeyköy, Istanbul

Pour ceux qui disposent d’un véhicule – ou ayant un ami qui en possède un – , la découverte du barrage d’Alibeyköy, situé au nord d’Istanbul entre Kemerburgaz et Çebeci, s’avère fort intéressante.

Il permet, outre de s’évader de l’ambiance fébrile de la mégalopole, de découvrir des lieux plus tranquilles, bordés par la forêt et et où le célèbre architecte ottoman Sinan a laissé des traces remarquables.

En effet, sur cet ouvrage qui fait partie des 10 barrages alimentant Istanbul en eau, se trouvent le magnifique aqueduc de Mağlova construit entre 1554 et 1564 dans le cadre du projet global d’alimentation en eau potable de la ville, ainsi que celui de Güzelce, situé un peu plus au sud. Les deux sont accessibles par le village de Çebeci.

Néanmoins, pour admirer celui de Mağlova, il faut s’aventurer a pieds sur les chemins qui serpentent dans la forêt. Au bout d’une vingtaine de minutes, le bel et imposant édifice en pierre de deux étages comprenant huit petites arches à l’étage inférieur et huit grandes à l’étage supérieur, apparaît au détour du chemin.

D’une longueur de 258 m et d’une hauteur de 36 m, cet ouvrage d’art situé dans la vallée d’Alibey – nom de la rivière qui y serpente – a dû être reconstruit après les importantes inondations de 1563 pour un coût faramineux.

L’aqueduc de Güzelce, facilement accessible en voiture à la sortie du village de Çebeci, possède, quant à lui, une architecture plus sobre. Constitué également de deux étages, il possède une forme très classique avec des arches ayant toute la même dimension, superposées les unes sur les autres.

Aqueduc de Güzelce, Çebeci-Istanbul

Aqueduc de Güzelce, Çebeci-Istanbul

Le barrage, sur lequel se trouve ces deux petites merveilles constitue la principale réserve d’eau de la partie européenne de la mégalopole, a été érigé entre 1975 et 1983.

En visitant ces aqueducs, arrêtez-vous à la sortie de Çebeci, en face du cimetière pour découvrir les restes d’une ancienne église grecque orthodoxe, le village ayant à l’origine, été habité par une communauté grecque.


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>



Turquie Web GuideL'agenda CulturelGalerie VidéoBlog


Switch to our mobile site