Le site d’Antioche de Pisidie – partie 2

Porte ouest du site d'Antiohe de Pisidie

Porte ouest du site d’Antiohe de Pisidie

Dans le précédent billet, nous avons commencé à découvrir le site d’Antioche de Pisidie, situé sur le territoire de Yalvaç, au nord-est du beau lac d’Eğirdir en Anatolie Centrale.

La visite de la ville d’Antioche de Pisidie, dont les origines remontent à 280 av. J.-C., commence par la porte ouest – l’entrée principale – érigée pour Hadrien après 120 av. J.-C. et qui comprenait une structure monumentale de 12 m de haut et comportant 3 arches.

Sur le fronton au-dessus des arcs, deux figures persanes agenouillées sont face l’une à l’autre avec un drapeau et un étendard. Une inscription en lettres de bronze rend hommage à  l’Empereur Ceasar Trainus Hadrianus Augustos. Plus au nord, une petite fontaine en cascade se trouve sur l’axe de la route et la divise en deux. 17 échoppes artisanales datant de l’époque byzantine sont alignées tout près, sur le côté est de la voie. Le forum de Tibère où les citoyens romains se réunissaient pour discuter des affaires importantes se trouve, quant à lui, entre le temple d’Auguste et la voie romaine.

Les ruines de l’ancien théâtre de style greco-romain témoignent de l’importance passée de cette construction

Une porte monumentale – où l’on accédait par 12 marches – faisait partie intégrante du propylée permettant d’atteindre le temple précité et qui fut bâti au 1er siècle en hommage à l’empereur Octavianus. Le temple d’Auguste a été construit sur le site dédié à l’origine à la déesse Kybele et qui, ultérieurement, a servi d’église en plein air.

La voie romaine principale permet de voir le système d’évacuation des eaux usées urbain de l’époque et les traces des charrettes véhiculées là par des chevaux pendant des siècles.

A Antioche de Pisidie

A Antioche de Pisidie

La fontaine monumentale – nymphaeum – a été construite dans le but de servir de réserve et de régulation de l’eau venue des aqueducs.

Les bains publics ne sont malheureusement visibles que de l’extérieur, des fouilles ayant été menées après 1990.

Page 1 of 2 | Next page