L’extraordinaire site de Göbekli Tepe

Mégalithes de Göbekli Tepe

Mégalithes de Göbekli Tepe

A une quinzaine de kms à l’est de la belle ville de Şanlıurfa se trouve dans un environnement aride le site de Göbekli Tepe, 18ème lieu de Turquie inscrit depuis juillet 2018 sur la Liste du Patrimoine Mondial de l’Unesco.

“La colline du nombril “, traduction de son nom, date de plus de 11 000 ans et est considérée comme le plus ancien sanctuaire au monde qui est loin d’avoir dévoilé tous ses secrets.

Ce ne sont pas les premières fouilles des universités d’Istanbul et de Chicago réalisées en 1963 qui font faire connaître Göbekli Tepe mais celles entreprises à partir de 1995 par l’équipe dirigée par l’archéologue allemand Klaus Schmidt.

En effet, trois niveaux d’occupation et une série d’enceintes circulaires pouvant faire jusqu’à 20 m de diamètre et abritant des vestiges extraordinaires vont être mis au jour. Un ensemble d’une centaine de monolithes taillés en T pouvant mesurer jusqu’à 7 mètres de haut et comportant, pour un bon nombre d’entre eux, des figures animales des plus réalistes. Sont représentés là entre autres, des reptiles, des oiseaux, des araignées, des lions par ci, un sanglier par là mais aussi des ornements décoratifs et des représentations humaines dont certains exemplaires sont aujourd’hui présentés au public dans le nouveau et magnifique musée archéologique d’Urfa présenté dans un récent billet.

La partie visible du site ne serait, selon les scientifiques, qu’ 1/30ème de Göbekli Tepe… et permet, pour les spécialistes, de voir ici le processus de sédentarisation de l’homme-chasseur et cueilleur.

Un des mégalithes de Göbekli Tepe

Un des mégalithes de Göbekli Tepe

Si l’archéologue allemand considérait les lieux comme étant de pèlerinage, l’Unesco évoque des rituels, sans doute funéraires qui ont pu avoir lieu au milieu de ces monuments bien mystérieux.

Toujours est-il que les savants n’ont pas fini de parler de Göbekli Tepe et que des visiteurs du monde entier viennent fouler le sol de cette partie du Croissant Fertile en s’extasiant sur ces étranges géants de pierre.

Leave a comment