L’église syriaque de la Vierge Marie dans le village de Hah

Eglise de la Vierge Marie, Hah-Anıtlı

A une petite vingtaine de kilomètres au nord-est de Midyat, en plein cœur du Tur Abdin, le village de Hah – appelé depuis Anıtlı – possède une petite merveille d’architecture, l’église syriaque de la Vierge Marie que l’on aperçoit de loin en arrivant par la route.

C’est une des premières églises dédiée à la Vierge, elle aurait été construite il y a près de 2000 ans et une légende concerne la réalisation du lieu. Le souverain de Hah reçut 12 rois mages venus en suivant l’étoile qui annonçait la naissance d’un roi à Jérusalem. Le roi de Hah en envoya trois à destination de la ville sainte où ils reçurent, après avoir leurs présents à Jésus, un lange qu’ils décidèrent, une fois revenus à Hah, de brûler pour se partager les cendres. Douze médailles en or en sortirent et au vu de ce miracle, ils prirent la décision de construire une église en l’honneur de Marie.

Détruite, le bâtiment actuel daterait de l’an 500 ap. J.-C. L’étrange et magnifique dôme carré, entouré de colonnes, a remplacé en 1939 l’ancien dôme semi-sphérique. Le clocher, joliment travaillé, se dresse à côté. L’église a été restaurée en 1999 et un bâtiment situé dans la cour permet d’accueillir quelques personnes.

Eglise de la Vierge Marie, Hah

Dans le village où habite une vingtaine de familles seulement, plusieurs centaines de syriaques de la région mais aussi ceux habitant à l’étranger et venus pour les vacances estivales, se retrouvent là Tous les 14 août pour les préparatifs de la célébration de l’Assomption le lendemain.

Par ailleurs, une balade de l’autre côté du village en allant vers le nord permet de découvrir les vestiges d’une autre église ainsi qu’un cimetière dont les tombes basses se dressent au milieu de la végétation, donnant une touche très particulière au site.

Leave a comment