L’élégante mosquée Nusretiye de Tophane/Istanbul

Coupole de la mosquée Nusretiye, Tophane-Istanbul

Coupole de la mosquée Nusretiye, Tophane-Istanbul

Située à Tophane sur l’avenue empruntée par le tramway, la mosquée Nusretiye attire l’oeil par son élégance au milieu de l’impressionnant chantier du quartier.

Après environ 6 ans de travaux de restauration, elle a réouvert ses portes aux visiteurs et à la prière en mai 2018. Cette mosquée est l’un des principaux lieux de culte construits en dehors de la péninsule historique d’Istanbul et a été construite en même temps que les bâtiments militaires environnants sur ordre du sultan Mahmut II qui accordait une grande importance à l’organisation militaire.

Ainsi, au lieu d’être encerclée par plusieurs bâtiments annexes telles que soupe populaire, medrese,… comme dans les autres complexes de mosquées des sultans, ses uniques dépendances sont les bâtiments militaires érigés devant la fonderie à canons toute proche.

Ravagée par un incendie le 24 février 1823, l’édifice actuel a été mis en chantier en juin 1823 et achevé le 30 avril 1826. Bien que le nom de la mosquée dans l’épigraphe soit désigné par le nom de mosquée Nusret, on l’appelle familièrement la mosquée de Tophane. Le nom Nusret – qui signifie victoire – a été donné du fait que Mahmud II a aboli l’organisation des janissaires.

L’architecte de la mosquée Nusretiye est Kirkor Amira, de la famille Balyan, qui a construit de nombreux bâtiments pour l’État. Située sur une plate-forme légèrement surrélevée, la salle de prière est de rectangulaire. Les styles baroque et empire de l’Europe ont été mêlés et le résultat est réussi. Comme on le voit dans les dernières mosquées construites à cette époque, le kasri humayun, lieu réservé aux sultans durant la prière du vendredi, est une petite merveille en soi. Les deux minarets, longs et fins, furent démolis jusqu’aux balcons et reconstruits en mai 1826.

La très raffinée mosquée Nusretiye à Tophane-Istanbul

La très raffinée mosquée Nusretiye à Tophane-Istanbul

La fontaine aux ablutions et le muvakkithane – lieu réservé à la personne qui communique les heures de prière en observant le soleil – étaient situés sur le côté de la mosquée avant d’être déplacés vers leur emplacement actuel. La belle fontaine, construite devant la mosquée par l’architecte italien Raimondo d’Aronco en 1901 à la demande du sultan Abdulhamid II conformément à l’architecture et à la décoration extérieure du lieu de prière, a été démontée en 1956 et remontée à Maçka, face au bâtiment de l’université technique d’Istanbul.

Leave a comment