TurquieVision
Fouilltes de Sagalassos

Ünye,une charmante petite ville de Mer Noire au cachet particulier

le 2020/01/21
Palais Süleyman Paşa et murailles d'Ünye

Palais Süleyman Paşa et murailles d’Ünye

Ünye, petite ville de 120 000 habitants au bord de la Mer Noire et située à 22 km à l’ouest d’Ordu, possède assurément un cachet particulier des plus attrayants.

Que ce soit en plein centre ou dans les rues adjacentes, de nombreuses et superbes demeures, souvent de taille impressionnante, présentent leur charme, parfois désuet, souvent imposant, aux visiteurs.

Parmi elles, le konak Hüsrev Yürür, résidence d’été construite en 1915 pour un architecte russe qui constitue l’un des rares exemples de l’architecture résidentielle de l’ère de l’occidentalisation.

Dans les hauteurs, après avoir dépassé quelques autres grandes demeures traditionnelles qui devraient, pour certaines d’entre elles, bénéficier également sous peu d’une restauration, voici le musée du patrimoine culturel vivant d’Ünye. Il présente les caractéristiques de l’architecture ottomane classique du XVIe siècle. Acheté et restauré par la municipalité en 2009, on y effectue des recherches sur le patrimoine culturel matériel et immatériel en présentant la composition et la vie d’une demeure locale par le passé.

Le musée vivant du patrimoine à Ünye

Le musée vivant du patrimoine à Ünye

A quelques mètres de là, le beau konak Hüseyin Sabri Kadı datant du XIXème siècle entouré d’un joli petit parc, accueille également les touristes.

En poursuivant la promenade dans le centre, d’autres konak comme celui de Paşabahçe, construit apparemment en 1898, acquis par la chambre de Commerce de la ville, qui a été transformé en boutique hôtel après une restauration réussie, sont visibles. A proximité, le konak Sebile Hanım de 1877, érigé par un artisan arménien et acquis en 2004 par un homme d’affaires turc, est aussi devenu un boutique hôtel.

L’ancienne église grecque orthodoxe Yalı, construite par les Grecs de la région dans la seconde moitié du XIXème siècle, a été utilisée par la municipalité comme salle de mariage et entrepôt jusqu’à récemment. Après sa restauration achevée en 2015, elle est à présent utilisée comme centre culturel et artistique.

La construction de l'”ancien hammam” semble dater du XVIème siècle et c’est pour le moment le seul ouvert au public. Selon les historiens, il peut avoir été une église initialement. Le “hammam du Palais”, quant à lui, a été réalisé avec des pierres d’Ünye par des maîtres artisans arméniens dans les années 1800. Il porte ce nom car il servait à l’origine aux personnes et invités du palais de Süleyman Pacha dominant les murailles de la ville. En fonction jusqu’en 1960, il est en cours de restauration et devrait retrouver ses fonctions d’origine.

Par le passé, Ünye était réputée pour ses potiers dont la majorité étaient installés durant la période ottomane dans le quartier grec. L’âge d’or se situe néanmoins entre 1945 et 1955. Aujourd’hui, les potiers ont déménagé à l’extérieur de la ville sur la route de Samsun.

Sur la place principale d’Ünye se dresse un platane planté en 1461, mesurant à présent 30 mètres de haut et 2,5 mètres de diamètre et qui fait la fierté de ses habitants.

La route côtière est également attrayante, on y découvre quelques jolies maisons au bord de l’eau, l’étonnant mémorial en l’honneur de l’amitié turco-japonaise ou encore quelques tombes ottomanes au milieu d’une forêt de pins.


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>



Turquie Web GuideL'agenda CulturelGalerie VidéoBlog


Switch to our mobile site