TurquieVision
Fouilltes de Sagalassos

Escapade estivale à Büyükada

Maison habitée par Trotsky à Büyükada

Maison habitée par Trotsky à Büyükada

Quand la torpeur enveloppe Istanbul, que vous avez envie d’un peu d’exotisme différent, où le bruit des fers de chevaux remplacent ceux des klaxons de la ville, rien de tel qu’une balade à Büyükada, la plus grande des îles des Princes pour se ressourcer un peu.

Lire la suite »

Commentaires »

Une balade sur le Bosphore, un must incontournable d’Istanbul

Mosquée d'Ortaköy

Mosquée d’Ortaköy

Lorsqu’on découvre Istanbul pour la première fois, ou même en y revenant, une balade en bateau sur le Bosphore fait assurément partie des incontournables. Lire la suite »

Commentaires »

Sainte-Sophie à Istanbul sous d’autres angles

Visage du Christ, porte impériale de Sainte-Sophie

Visage du Christ, porte impériale de Sainte-Sophie

L’imposante Sainte-Sophie d’Istanbul, tour à tour basilique, mosquée et musée a toujours fait couler beaucoup d’encre et bien souvent, c’est sa stature impressionnante, sa robustesse alliée à son gigantisme qui sont évoqués. Lire la suite »

Commentaires »

Le harem du palais de Topkapı, un univers mystérieux et fascinant

Salon impérial, harem de Topkapı

Salon impérial, harem de Topkapı

Visiter le palais de Topkapı fait assurément partie des incontournables lorsqu’on vient à Istanbul. Beaucoup de touristes rechignent à payer un petit supplément pour découvrir le harem -construit en 1588 et quasiment entièrement refait suite à un incendie qui a eu lieu en 1665 – situé dans la seconde cour et qui mérite amplement de faire partie de la visite.

Depuis que la visite s’y fait librement, elle permet pourtant de prendre le temps désiré pour admirer, photographier et laisse libre cours à son imagination.

L’univers du harem a en effet toujours été source de rêveries et de fascination pour les occidentaux. De plus, les amateurs d’architecture orientale ne seront pas déçus et pour cause. Il y a ici céramiques,dorures, incrustations de nacre, marbre et autres matériaux précieux à foison.

Porte en incrustation de nacre, palais de Topkapı

Porte en incrustation de nacre, palais de Topkapı

Les différentes pièces, couloirs et salles visibles – sachant que certaines sont actuellement en cours de restauration – témoignent de la richesse des lieux.

Parmi les plus belles pièces se trouvent notamment les appartements de la sultane-mère qui avait un rôle prédominant au sein du harem. On y découvre la chambre à coucher ainsi que la salle de prière.

Le vaste salon impérial force l’admiration. Ce lieu de divertissement accueillait à l’étage en bois doré les musiciens venus jouer pour le sultan et ses invités. S’il y avait des femmes parmi les musiciens, elles devaient tourner le dos à la salle afin de dissimuler leur visage.

Environ 500 personnes vivaient dans le harem de Topkapı, ce chiffre comprenant les eunuques ainsi que les femmes, certaines figurant parmi les concubines ou les favorites, d’autres simplement là pour servir à la cour.

Dans ce labyrinthe composé de 300 pièces, seul un dixième est ouvert au public mais donne déjà l’occasion de se faire une idée plus précise de l’univers dans lequel vivaient ces femmes que l’on instruisait ici fort bien et dont la beauté devait attirer les différents sultans qui ont régné.

La plus célèbre d’entre elles est assurément Roxelane devenue la seconde épouse de Soliman le Magnifique et qui a brillé tant par son charme que par son intelligence et son tempérament de feu.

Commentaires »

L’imposante mosquée impériale de Fatih à Istanbul, peu connue des touristes

coupole de la mosquée de Fatih à Istanbul

coupole de la mosquée de Fatih à Istanbul

Les touristes fréquentent assez peu le district de Fatih, connu pour être plutôt conservateur, et qui abrite pourtant de nombreux richesses à peu de distances les unes des autres. Lire la suite »

Commentaires »

Ambiance du mois du Ramadan à Istanbul

Soir d'iftar place de l'Hippodrome

Soir d’iftar place de l’Hippodrome

Le mois du Ramadan est toujours très particulier dans les pays où la population musulmane est majoritaire. Etre à Istanbul à ce moment-là permet de découvrir et de profiter de cette ambiance incomparable. Lire la suite »

Commentaires »

Yeniköy, magnifique quartier d’Istanbul au bord du Bosphore

Dans les rues de Yeniköy

Dans les rues de Yeniköy

Le détroit du Bosphore abrite de magnifiques quartiers résidentiels très agréables dont celui de Yeniköy dont le nom antique est Neapolis. Lire la suite »

Commentaires »

Istanbul sous un manteau de neige

Sur le pont de Galata

Sur le pont de Galata

Istanbul, cette ville-monde qui fascine tous ceux et celles qui viennent la découvrir, puis y reviennent poursuivre leur visite, qui côté Europe, qui côté Asie, se transforme lorsque la neige la couvre d’un épais manteau comme c’est le cas depuis hier.

Elle présente alors des panoramas totalement différents, couleur argent qui ne laissent pas indifférents, loin s’en faut.

Commençons par admirer l’impressionnante façade de Sainte-Sophie devant laquelle un tapis blanc accueille les rares visiteurs tant le froid est çinglant. Face à elle, les minarets de la mosquée Bleue apparaissent presque timidement entre les arbres du parc qui sépare les deux monuments parmi les plus visités d’Istanbul et sur lesquels la neige ne tient pas vu les rafales de vent qui la balaie en permanence.

Mosquée Bleue

Mosquée Bleue

C’est sans doute une des rares fois dans l’année que le pont de Galata permettant de se rendre vers Beyoğlu, l’ancienne Pera, est vidé de ses traditionnels pêcheurs qui font partie du paysage habituel d’Istanbul.

Quelques traces de pas sont visibles dans la neige, un drapeau turc flotte au vent et un des seuls bateaux assurant la traversée entre l’Asie et l’Europe est en train de manoeuvrer sous le regard de la Nouvelle Mosquée dont on discerne à peine les deux minarets.

En contrebas du pont, l’embarcadère de Karaköy est étrangement calme alors qu’en temps normal, il grouille de monde en permanence. Trois bateaux à vapeur sont sagement alignés, attendant des jours meilleurs.

Pour admirer la tour génoise de Galata, il faut lever le nez… et se prendre au passage des flocons de neige sur le visage… A côté d’elle, un wagon du tramway nostalgique qui relie Tünel à Taksim en passant par l’avenue Istiklal, reconverti en café, se reconnaît par contre de loin vu sa couleur rouge flamboyante.

Un vendeur de simit, ce petit pain couvert de grains de sésame, a laissé sur place sa charrette vide de la même couleur rouge. Ce n’est pas le meilleur jour pour faire du commerce, les rues sont désertées de leurs habitants qui préfèrent rester au chaud à observer tomber la neige par la fenêtre en buvant un thé brûlant.

Le fameux tramway d’Istiklal continue imperturbablement à arpenter l’avenue comme si de rien n’était. Là, aussi sur cette rue légendaire d’Istanbul qui voit passer tous les jours des dizaines de milliers de personnes, on peut les compter facilement tant elles sont rares…

Si vous ne craignez pas le froid, ni les glissades, la neige permet de voir et d’immortaliser Istanbul d’une autre façon…

PHOTOS R.A.

Commentaires »

Ambiance de Noël à Istanbul

Crèche extérieur église St-Antoine, Istanbul

Crèche extérieur église St-Antoine, Istanbul

Passer Noël à Istanbul permet de vivre cette fête de façon différente mais avec tout autant de ferveur. Lire la suite »

Commentaires »

La mosquée Küçük Mecidiye à Beşiktaş, bel exemple d’art baroque

Mosquée Küçük Mecidiye d'Istanbul

Mosquée Küçük Mecidiye d’Istanbul

A la sortie de Beşiktaş en direction d’Ortaköy, sur la rive européenne d’Istanbul, une superbe mosquée récemment rénovée attire immanquablement le regard, il s’agit de Küçük Mecidiye camii. Lire la suite »

Commentaires »



Turquie Web GuideL'agenda CulturelGalerie VidéoBlog


Switch to our mobile site