TurquieVision
Fouilltes de Sagalassos

Le parc de Yıldız à Istanbul

Un des plans d'eau du parc de Yıldız, Istanbul

Un des plans d’eau du parc de Yıldız, Istanbul

Lorsque la chaleur devient trop étouffante et qu’un besoin de verdure se fait sentir au bout de quelques jours de vacances sur les rives du Bosphore, il existe quelques échappatoires facilement accessibles, dont le très beau parc de Yıldız situé à Beşiktaş, sur la rive européenne. Lire la suite »

Commentaires »

Le quartier de Yeldeğirmeni à Kadıköy/Istanbul

Fresque murale, quartier de Yeldeğirmen, Kadıköy

Fresque murale, quartier de Yeldeğirmen, Kadıköy

Beaucoup de touristes qui viennent régulièrement à Istanbul ou pour une durée assez longue connaissent le quartier de Kadıköy et notamment le secteur de Moda fort apprécié, mais peu vont à la découverte de celui de Yeldeğirmeni, fort attrayant, surtout pour les jeunes.

Lire la suite »

Commentaires »

Le jardin japonais de Baltalimanı à Istanbul

jardin japonais de Baltalimanı à Istanbul

jardin japonais de Baltalimanı à Istanbul

Sur la rive européenne d’Istanbul, après avoir dépassé les impressionnants murs de la citadelle de Rumeli Hisarı et le second pont qui enjambe le Bosphore, voici le quartier de Baltalimanı qui abrite depuis 2003, année japonaise en Turquie, un magnifique jardin japonais. Lire la suite »

Commentaires »

La saison des tulipes à Istanbul

Un des plans d'eau du parc d'Emirgan

Un des plans d’eau du parc d’Emirgan

Avril est sans doute le mois de l’année où la découverte d’Istanbul est la plus attrayante, les tulipes aux couleurs chaudes et lumineuses offrant des vues de toute beauté aux visiteurs. Lire la suite »

Commentaires »

Iskenderun, une ville multiculturelle

Eglise orthodoxe d'Iskenderun

Eglise orthodoxe d’Iskenderun

La ville d’Iskenderun, connue aussi sous le nom d’Alexandrette, située dans le sud de la Turquie, a été fondée par Alexandre le Grand pour commémorer la victoire de la bataille d’Issos en 333 av. J.-C. Elle a changé plusieurs fois de mains durant son histoire, faisant partie tour à tour de la principauté d’Antioche, puis des rois de Chypre, puis des Ottomans qui la rattachent à la province de Syrie. Après 1918, l’Empire effondré, elle est administrée par le Mandat français sur la Syrie et le Liban avant d’être rattachée 20 ans plus tard à la Turquie. Lire la suite »

Commentaires »

SALT Galata à Istanbul, l’ancienne banque ottomane devenue un complexe culturel renommé

SALT Galata à Istanbul

SALT Galata à Istanbul

Dans la rue des banques du quartier de Galata à Istanbul, principal centre financier durant l’empire ottoman, se succèdent de nombreux bâtiments de toute beauté datant principalement de la fin du XIXème siècle, parmi eux l’ancienne banque ottomane. Lire la suite »

Commentaires »

Le magnifique musée archéologique de Hatay, un des plus beaux de Turquie

Sarcophage d'Antioche, musée archéologique Hatay

Sarcophage d’Antioche, musée archéologique Hatay

Après avoir découvert toute ou partie des nombreux lieux intéressants qu’offre la ville de Hatay, il s’avère indispensable de consacrer au moins deux heures – voire trois pour les accros – à la visite du magnifique musée archéologique situé légèrement à l’extérieur de la ville, à proximité de la grotte de Saint-Pierre. Lire la suite »

Commentaires »

Les pavillons de Maslak à Istanbul

Le pavillon royal de Maslak/Istanbul

Le pavillon royal de Maslak/Istanbul

Après avoir dépassé les tours de Maslak qui ne sont pas sans rappeler celles de La Défense, la route en direction de Sariyer et de la Mer Noire approche d’une zone boisée. C’est là que se trouvent les pavillons de Maslak, un lieu peu connu des touristes et fort agréable à découvrir. Lire la suite »

Commentaires »

Le musée des Arts turcs et islamiques d’Istanbul

Coran datant de 1380, musée des arts turcs et islamiques d'Istanbul

Coran datant de 1380, musée des arts turcs et islamiques d’Istanbul

Situé en face de la Mosquée bleue et de la place de l’Hippodrome, en plein coeur historique d’Istanbul, le musée des Arts turcs et islamiques, a d’abord ouvert ses portes en 1914 dans le bâtiment de l’imaret – soupe populaire – du complexe de la mosquée de Soliman le Magnifique. Ce musée qui portait au début le nom de « Musée des Fondations Islamiques », est à la fois le dernier ouvert durant l’empire ottoman et le premier musée du pays à avoir présenté des œuvres turques et islamiques. Lire la suite »

Commentaires »

Il était une fois Ara Güler, l’oeil d’Istanbul

Ara Güler

Ara Güler

Les amateurs de photos anciennes d’Istanbul connaissent tous sans doute le nom d’Ara Güler, photographe et photo-journaliste de renommée mondiale, turc d’origine arménienne, ayant habité Beyoğlu et décédé le 17 octobre dernier à l’âge de 90 ans.

Son père, amateur de cinéma, lui permet de faire ses premières photos avec l’appareil de la famille. Ara débute sa carrière de photo-journaliste en 1948 dans un journal turc en tant que stagiaire avec de travailler pour un autre quotidien turc puis le magazine Hayat dont il va diriger le service photo. En 1956, il devient reporter pour Time qui ouvre son bureau à Istanbul.

Il travaillera ensuite pour les plus grands noms de la presse tels que Paris Match, Stern, Sunday Times et avec l’agence Magnum.

Il parcourt la terre entière, photographie les plus grands du monde artistique et politique, de Picasso à Churchill, mais aussi et surtout il immortalise l’Istanbul des années 40 à 80, les scènes de la vie quotidienne. C’est aussi lui qui va découvrir le site antique d’Aphrodisias en 1958 par hasard et ainsi le faire connaître en se rendant dans la région d’Aydın/Geyre dans le cadre de la réalisation d’un barrage.

Ara Güler figure parmi les 10 plus prestigieux photographes au monde et ses images se trouvent dans les lieux les plus fameux au monde, de Paris à Rochester, de Köln au Nebraska.

Plus d’une quarantaine de livres de ses photos ont été publiés et les prix et décorations – dont notamment le « Master of Leica » (1962), le titre de « Photographe du siècle » en 1999 en Turquie – qui lui ont été attribués sont légion.

Le 16 août 2018, l’artiste était présent à l’inauguration du musée Ara Güler qui a ouvert ses portes au sein du site de Bomonti Ada dans un quartier d’Istanbul situé sur la rive asiatique. La visite permet de mieux connaître cet homme hors du commun, “l’oeil d’Istanbul” et sa vie particulìèrement riche et dense.

Musée Ara Güler, Bomonti-Istanbul

Musée Ara Güler, Bomonti-Istanbul

Sa présence est aussi palpable dans son café situé à Galatasaray, tout près du lycée dont l’imposante façade est située au milieu de l’avenue İstiklal. On pouvait rencontrer le rencontrer tous les après-midis en semaine là-bas, à sa table, près de ses photos qui ornent les murs du lieu.

http://aragulermuzesi.com/

https://www.facebook.com/arakafe/

Commentaires »



Turquie Web GuideL'agenda CulturelGalerie VidéoBlog


Switch to our mobile site