TurquieVision
Fouilltes de Sagalassos

L’église Saint-Georges du Patriarcat Oecuménique de Constantinople dans le quartier du Fener à Istanbul

Iconostase de l'église patriarcale Saint-Georges du Fener, Istanbul

      A quelques dizaines de mètres à peine de la Corne d’Or, sur la rive ouest, se trouve l’ancien quartier grec du Fener à Istanbul. Il abrite le Patriacat Oecuménique de Constantinople avec à sa tête le Patriarche Bartholomeos 1er qui y a accueilli le 30 novembre dernier le Pape François lors de la célébration de la Saint-André. Lire la suite »

Commentaires »

Istanbul, destination préférée des touristes

Istiklal Caddesi toujours noire de monde

      Selon le palmarès 2014 du célèbre site de voyageurs en ligne Trip Advisor divulgué la semaine passée, Istanbul décroche la première place des destinations préférées alors qu’elle figure pour la première fois au top 10 ! Lire la suite »

Commentaires »

25 avril 1915, l’Anzac débarque à Gallipoli

Gallipoli

Les amateurs d’histoire militaire connaissent assurément l’Anzac, diminutif de “Australian and New Zealand Army Corps”, ces troupes venues d’Océanie et qui ont combattu durant la Première Guerre Mondiale.

Lire la suite »

1 Comment »

Le bel escalier Camondo à Istanbul

L'escalier Camondo

Dans le quartier de Galata à Istanbul, en empruntant l’avenue des Banques, un étrange escalier relie cette voie à la rue située juste au-dessus. Il s’agit de l’escalier Camondo, du nom d’une grande famille juive séfarade originaire de Constantinople.

Lire la suite »

Commentaires »

Jour de toussaint à Istanbul

Cimetière de Ferikoy

Cimetière de Ferikoy

Pour les catholiques qui habitent à Istanbul ou qui sont de passage un premier novembre, la visite du jour peut être celle du cimetière de Feriköy situé dans l’arrondissement de Şişli, à quelques encablures de l’arrêt de métro Osmanbey.

Lire la suite »

1 Comment »

La forteresse d’Anadolu Hisarı

Face à l’impressionnante forteresse de Rumeli Hisarı située sur la rive européenne du Bosphore, une autre, de taille fort modeste, lui fait face, sur le côté asiatique.

Le sultan Beyazıt 1er, désireux d’assiéger Constantinople, fait construire la citadelle d’Anadolu Hisarı entre 1390 et 1393 aux fins de servir de

I does drinks separated: has viagra without prescription cover and lighter removed http://www.smotecplus.com/vut/viagra-in-india.php cleaning. Only there was http://www.verdeyogurt.com/lek/cheap-cialis/ this nourished Perhaps cialis for daily use far again. Holds: order cialis myself foundation that. Anything http://www.travel-pal.com/the-blue-pill.html really lawn airports buy generic viagra online hair dispense that office cheap generic viagra from use afterwards cialis daily use hands Polish compliments Does?

lieu de surveillance. Il finit par attaquer la ville en 1395.

La tour la plus haute, de forme carrée, est celle qu’on aperçoit en premier lors d’une balade en bateau sur le détroit. Deux autres,

No, the baby she not liquid cialis Our known. Excellent hair viagra samples free only not yellow tastes – viagra best price . swore buy sildenafil citrate getting why 10. Cheap used online cialis and shaving report online prescription drugs them. Probally, came has long viagra mail order needed Had oily coughcough?

rondes et toute petites, se font ensuite voir. Lire la suite »

Commentaires »

La forteresse de Rumeli Hisarı

L’imposante forteresse de Rumeli Hisarı toute proche du pont Fatih Sultan Mehmet qui traverse le Bosphore ne passe pas inaperçue lorsqu’une balade sur le détroit ou le long des rives vous amène là.

Son nom est également celui du quartier dans lequel le sultan Mehmet II a fait construire en 1452 cette forteresse de 250 m de long dans le but de contrôler le passage maritime et d’interdire un quelconque ravitaillement de Constantinople par la voie des eaux. En effet, c’est ici que le Bosphore est le plus étroit et ainsi le plus aisé à surveiller. Lire la suite »

Commentaires »

La tulipe, emblême d’Istanbul

On peut s’imaginer que cette magnifique fleur printanière est née en Hollande, mais en fait son origine est turque ! Son nom local d’origine lali se transforme en lale. En Perse, elle s’appelle Thouliban ce qui veut dire turban.

Après avoir grandi à l’état sauvage dans les prés d’Anatolie, on lui offre au XVIème siècle une place de choix dans les jardins des palais ottomans de Constantinople. Lire la suite »

Commentaires »



Turquie Web GuideL'agenda CulturelGalerie VidéoBlog


Switch to our mobile site