TurquieVision
Fouilltes de Sagalassos

Etre fort comme un turc

le 2012/07/28

Je reste toujours perplexe devant la force physique des turcs, en particulier quand je me retrouve nez à nez avec des porteurs qui gagnent leur vie à la tâche en chargeant et déchargeant des livraisons lourdes et volumineuses.

Porteur dans le quartier de Sirkeci à Istanbul, un samedi matin

L’expression “être fort comme un turc” est en fait très ancienne. Les luttes menées par les turcs pour fonder l’empire ottoman (XIV et XVème siècles) leur ont valu la réputation d’être persévérants, donc “forts”. Plus tard, aux XVIIème et au XVIIIème siècles, cette expression avait un sens assez négatif, car à l’époque, c’était une force non pas physique mais brutale…

De nos jours, cette expression, utilisée au quotidien, signifie “être très fort physiquement” et là, il n’y a pas de doute possible.

                        Au repos

Je prévois dans un proche avenir de prendre du temps pour discuter avec ces porteurs qui m’étonneront toujours, afin d’en savoir plus sur eux.

Hier matin, près de Mahmut Paşa Yokuşu, derrière le Grand Bazar

Combien de fois en ai-je vu transporter  sur leur dos des réfrigérateurs plus grands qu’eux ou des charges aux dimensions impressionnantes.

Quelques minutes plus tard, un autre porteur

Comment gagnent-ils leur vie, comment leur dos supporte-t-il de tels poids, l’organisation de leur travail, sont-ils employés ou indépendants, toutes ces questions, je me les pose depuis longtemps déjà et je souhaite bien obtenir des réponses.

 Quelques dizaines de mètres plus bas, trois porteurs en pleine expédition


3 Responses to “Etre fort comme un turc”

  1. FAUCON Roseline says:

    Bonjour et merci pour votre blog que je regarde toujours avec beaucoup d’intérêt.
    3 voyages en Turquie ont fait que j’en suis amoureuse !
    Continuez bien!
    Cordialement
    Roseline

  2. 35göztepe35 says:

    Fort comme un Turc . C’est normal pendant l’empire Ottoman . L’expression fort comme un Turc vien de l’armée ottomane grace a ses soldats qui entrainée frapper leur main sur des pierres . Et pendant une bataille meme si il perdait leur arme ils utilisaient leur main la populaire claque Ottomane qui avait un effet comme une masse .

  3. Thomas says:

    Je ne connaissais pas cette version… merci ;)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>



Turquie Web GuideL'agenda CulturelGalerie VidéoBlog


Switch to our mobile site