TurquieVision
Fouilltes de Sagalassos

Le linge sèche parfois au-dessus de votre tête à Istanbul

le 2013/03/11

Linge à Istanbul

    En se promenant le nez en l’air dans les quartiers populaires d’Istanbul, vous vous apercevrez qu’ils vous rappellent étrangement ceux de certaines villes méditerranéennes de France ou d’Italie.

En effet, le linge est étendu entre les bâtiments et sèche ainsi au soleil, donnant des tons colorés et originaux à certaines rues.

Parmi les quartiers les plus représentatifs, ceux de Fener et Balat situés le long de la Corne d’Or figurent dans le tiercé de tête.

Les voies y sont étroites et permettent ainsi de disposer pantalons et chemises, tee-shirts et sous-vêtements au vu et à l’insu de tout un chacun.

Parfois, il suffirait presque de tendre le bras pour attraper au vol l’un ou l’autre de ces vêtements mais personne ne songe à le faire.

La mise en place des treuils est ingénieuse et les femmes d’intérieur turques les manient avec habileté.

Le poids du linge ainsi que ses spécificités varient au rythme des saisons.

Il arrive aussi parfois qu’un ours en peluche ou une poupée en tissu se retrouve au milieu des draps, accroché qui à l’oreille, qui à la main.


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>



Turquie Web GuideL'agenda CulturelGalerie VidéoBlog


Switch to our mobile site