TurquieVision
Fouilltes de Sagalassos

Kütahya et ses nombreuses richesses

le 2013/07/01

Vue sur la vieille ville de Kütahya du haut de la citadelle

       La ville de Kütahya, située en Anatolie occidentale dans la province portant le même nom, est particulièrement réputée pour ses faïences au même titre qu’İznik.

Depuis le XVIème siècle, la céramique est en effet fabriquée ici et de nos jours, elle s’expose tant dans les vitrines des magasins et des ateliers qu’au niveau des éléments décoratifs urbains tels les fontaines publiques ou l’entrée de la gare routière par exemple.

Néanmoins, bien d’autres richesses y sont visibles, en particulier ses nombreux musées mais également les restes de sa citadelle. Cette dernière, qui date de l’époque byzantine, a été construite sur trois niveaux différents et le panorama qui se dégage sur la vieille ville y est de toute beauté.

Dans le musée archéologique situé dans l’ancienne école coranique Vacidiye attenant à la mosquée Ulu sont exposées des pièces provenant de différentes époques. Une des plus célèbres est un sarcophage appelé “tombeau des amazones” de l’époque romaine et dont la découverte remonte à 1990 sur le site d’Aizanoi d’où viennent également d’autres vestiges présentés là.

Juste en face se trouve l’unique musée de la faïence visible en Turquie ouvert au public depuis 1999 dans un magnifique bâtiment du début du XVème siècle qui abritait à l’origine un hospice ainsi qu’un mausolée. L’élégance est au rendez-vous à l’intérieur, tant au niveau de l’architecture des lieux que de la présentation des oeuvres.

En avril 2008 a été inauguré le premier musée de la géologie du pays dans l’ancien hammam Şengül. La région possède en effet un patrimoine de ressources géologiques fort de 35 minerais différents faisant l’objet d’exploitations, tels l’alunite, le fer, le bore, le plomb,…


A Kütahya vivaient par le passé de nombreux derviches tourneurs dans leur couvent du XIVème siècle appelé Asitane et devenu depuis la mosquée Dönenler. La salle de prière actuelle est l’ancienne
semahane, lieu où ils effectuaient leur danse sacrée.Une balade dans la vieille ville permet d’admirer les maisons anatoliennes typiques aux toits recouverts de tuiles dont bon nombre ont fait l’objet de travaux de restauration. L’une d’entre elles, superbe demeure du XVIIIème, est occupée par le musée Kossuth, en souvenir de l’illustre leader hongrois du mouvement pour l’indépendance des siens ayant demeuré ici entre 1850 et 1851 avec sa famille. C’est dans cette magnifique bâtisse transformée en musée ethnographique que Lajos Kossuth a rédigé le projet de Constitution de son pays.


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>



Turquie Web GuideL'agenda CulturelGalerie VidéoBlog


Switch to our mobile site