TurquieVision
Fouilltes de Sagalassos

Tire et ses vestiges d’un autre temps

le 2014/05/08

Kutu han de Tire

   Si Tire, petite ville provinciale située à une quarantaine de kilomètres au nord-est de Selçuk en région égéenne, est réputée pour son magnifique marché hebdomadaire du mardi(cf. http://blog.turquievision.com/2013/04/08/le-marche-hebdomadaire-de-tire-un-must-en-la-matiere/), elle n’en possède pas moins bien d’autres intérêts.

Les amateurs de caravansérails, de hammam ainsi que d’ambiance surannée y trouveront leur compte en arpentant les rues pentues et souvent étroites de la vieille ville.

D’anciennes maisons ottomanes aux toits de tuiles, ornées de jolis moucharabieh, parfois restaurées et de couleur vive, côtoient d’autres en moins bon état.

Quelques mosquées méritent le détour, en particulier Yeşil imaret camii, appelée aussi Yahşi bey camii. Construite en 1441 sur ordre de Halil Yahşi, commandant sous les ordres du sultan Murat II, c’est la première mosquée en Turquie érigée avec un demi-dôme. Son unique minaret comporte une ornementation de faiences vertes à l’origine de son nom. Ce lieu a servi d’ermitage aux derviches tourneurs.

Plusieurs hammam pointent leurs coupoles de çi de là et deux d’entre eux ont fait l’objet d’une restauration, l'”Eski-yeni hammam” ouvert au public et le second servant de lieu d’exposition d’anciennes machines à tisser.

Le complexe de Yoğurtluoğlu datant du XVème siècle abrite la mosquée du même nom ainsi qu’une ancienne école coranique, le tout superbement remis en état en 2005.

Il est très agréable de flâner dans le bedesten, ancien marché couvert, qui comprend une cinquantaine de commerces. Appelé également “Kapan han”, il comprend en fait deux portes qui étaient refermées à l’heure de la prière du soir.

A quelques encablures se trouve le “Kutu han”, caravansérail datant également de 1441. Construit sur trois niveaux, il abritait 80 magasins. Aujourd’hui, après avoir subi de graves dommages en 1857 et en 1916 en raison de deux incendies, il est envahi par les hautes herbes et a perdu sa splendeur mais dégage beaucoup de nostalgie.

Outre ces quelques vestiges parmi bien d’autres, le musée de Tire créé en 1946 vous permettra également de découvrir une collection d’objets et de monnaies antiques ainsi que le département ethnographique.

Une pause s’impose absolument au café Ali Efe. Les anciens, couverts de leurs casquettes, viennent ici passer parfois de longues heures à siroter lentement thé après thé, lire le journal et palabrer sans fin.

Et pour terminer la visite de la ville de façon gourmande, goûtez aux délicieux köfte de Tire accompagnés d’un ayran frais… Bon appétit !


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>



Turquie Web GuideL'agenda CulturelGalerie VidéoBlog


Switch to our mobile site