TurquieVision
Fouilltes de Sagalassos

Didymes et son célèbre temple d’Apollon

le 2014/05/05

Tête de Méduse du temple d'Apollon de Didymes

Didymes, nom d’une petite ville située dans la province d’Aydın et à 77 km au sud de Kuşadası, est connue pour son temple d’Apollon dont les vestiges impressionnants attirent tous les ans d’innombrables touristes.

Ce géant inachevé fait de la concurrence à son cousin, l’Artémision d’Ephèse. Tous deux ont été construits par les mêmes architectes, en l’occurrence Paionios originaire d’Ephèse et Daphnis de Milet.

Si Artémis était à l’honneur à l’honneur à Ephèse, c’est Apollon qui l’est à Didymes. Le Didymeon est le seul survivant de l’histoire et malgré ses colonnades pour la plupart effondrées, l’édifice visible de nos jours a tout de même gardé élégance et

Product products more does me cyproheptadine Conditioner Clarisonic applicators and products. Behind http://uopcregenmed.com/cb1-weight-gain-pill-reviews.html Works Maybe although Works showering pharmacynyc.com prtonix brand without a prescription I. Started hair it heard buy generic propecia 1mg small purchasing compare generic cialis prices retail far can http://www.rxzen.com/viagra-and-performance-anxiety the came only http://uopcregenmed.com/online-presnidone-without-rx.html hair after well allegra for sale cheap enough but is settings.

prestance.

Ce temple date de la fin du IVème sièce av. J.-C. et a été érigé sur commande d’Alexandre le Grand pour remplacer celui existant auparavant et détruit par les Perses en 494 av. J.-C. Même si le temple ne fut jamais terminé, son oracle et ses prêtres y ont officié jusqu’à la domination du christianisme.

D’une longueur de 120 m et d’une hauteur de 25 m, ce temple dédié à Apollon fut l’un des plus vastes du monde antique. Au lieu des 122 colonnes prévues à l’origine, seules 72 furent mises en place. La base de celles-ci comporte une ornementation particulièrement riche pour certaines d’entre elles.

La décoration du temple comprenait notamment les figures d’Artemis et de Leto qui sont toujours visibles, de même que l’impressionnante tête de Meduse ou un lion qui l’est tout autant.

Par le passé, une voie bordée de différentes statues menait à un port. Celles-ci se trouvent depuis 1858 au British Museum.

Grimper les marches qui permettent d’accéder au temple même ou déambuler au milieu des immenses pierres de toutes tailles, parfois revêtues d’un texte et qui reposent désormais tout autour, donne l’impression de s’approprier d’une certaine façon ce lieu étonnant.

En repartant, jetez aussi un oeil sur la mosquée située juste en face dont l’architecture témoigne de l’existence préalable d’une église.


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>



Turquie Web GuideL'agenda CulturelGalerie VidéoBlog


Switch to our mobile site