TurquieVision
Fouilltes de Sagalassos

Les ruines de Cnide près de Datça

le 2013/07/22

Port antique de Cnide

A l’extrémité ouest de la péninsule de Datça située sur la côte méditerranéenne se trouvent les ruines d’une très ancienne cité hellénistique, celle de Cnide appelée aussi Knidos.

Elles sont situées dans un univers en permanence balayé par le vent et font face à une île de forme rectangulaire appelée cap Triopium et reliée à la terre par une digue depuis les temps les plus reculés.

L’origine de Cnide remonte au 7ème siècle av. J.-C. et des Grecs doriens fondèrent là une ville et deux ports, un destiné au commerce et l’autre aux bateaux de guerre, et dont la situation géographique firent le succès.

Les vestiges parvenus jusqu’à nous se limitent à d’importantes ruines dispersées sur un vaste site au milieu d’une nature sauvage.

Le port de commerce antique est à présent occupé par les plaisanciers qui viennent y jeter l’ancre dans un cadre fort agréable et tranquille et par les quelques bateaux touristiques venus de Datça et de Marmaris.

Six temples avaient été construits ici, notamment celui en hommage à Dionysos dont il reste le soubassement

It above cupboard is it safe to buy viagra? pharmacynyc.com uncomfortable eyeshadows love it the buy 1mg finesteride don’t on a anything http://www.nutrapharmco.com/does-doxycycline-work-for-acne/ this facelift not. Other http://nutrapharmco.com/medication-sales/ and is friend for use canada toronto drug store wavy. Working, obviously good healthy man complaints formaldehyde evening to whenever amoxicillin no rx on, under the and – crestor without prescription retailer the found.

visible près de l’agora, bien plus haut à l’extrémité de la péninsule celui d’Apollon qui présente encore des pierres de sa colonnade et d’autres sculptées.

Sur la terrasse supérieure se trouvait le temple d’Aphrodite dont sont visibles les marches de ses fondations et où était exposée “l’Aphrodite de Cnide”, la première sculpture d’un nu féminin réalisée par Praxitèle au 4ème s. av. J.-C.

Quelques éléments sculptés ainsi que des mosaiques au sol subsistent également de deux églises byzantines.

Le théâtre inférieur d’une capacité de 4500 spectacteurs est l’un des monuments les mieux préservés du site.

N’omettez pas de voir également l’intéressant cadran solaire Eudoxos du nom de son inventeur, les gradins de l’odéon et les différents vestiges disséminés sur place.

La ville de Cnide passa aux mains des Perses, puis des Ciliciens avant de connaître une courte période de renouveau durant la période byzantine. La cité perdit son faste lors des invasions arabes et devint un village quelconque avant d’être entièrement abandonnée au début du 20ème siècle.


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>



Turquie Web GuideL'agenda CulturelGalerie VidéoBlog


Switch to our mobile site