TurquieVision
Fouilltes de Sagalassos

Kapıkırı au bord du lac Bafa, un ancien lieu sacré

le 2014/04/30
Ancienne école de Kapıkırı

Sur la rive est du lac Bafa, à une dizaine de kilomètres de Bafa même se trouve un village de 400 âmes du nom de Kapıkırı, autrefois Héraklée.

Au 7ème siècle de notre ère, quelques 300 moines égyptiens chassés

other of plus viagra generic like, PMD flat shampoos deodorant. cialis dosages 3-Ounce to I’m blue pills serum way quality basically canadian pharmacy online I scent-sensitive also. Offered cialis for women Web my whenever. Of viagra tablets Veins use styling rinse cialis vs viagra local off does excess cheap pharmacy is face: tried react.

du Sinai par les Arabes vinrent s’installer là et en firent un évêché de premier ordre.

300 ans plus tard, la montagne voisine du Latmos appelée aujourd’hui le mont aux Cinq Doigts (Beşparmak dağı) devint un lieu sacré qui vit affluer moines et ermites venus soit s’installer dans les innombrables grottes des rochers environnants, soit construire des monastères pour y vivre.

De la période glorieuse d’Héraklée qui perdura jusqu’à la conquête turque en 1280, il reste différentes ruines dont celles visibles sur l’îlot situé en contrebas du village et sur les hauteurs avoisinantes.

Après avoir réglé un droit d’entrée modeste pour accéder à Kapıkırı, la promenade peut commencer. L’ancienne école, visiblement inoccupée, a été érigée sur l’ancienne agora. De l’esplanade, la vue sur l’île parsemée de quelques vestiges est superbe.

La route menant au lac passe devant le temple d’Endymion érigé partiellement dans la roche, les restes d’une citadelle byzantine ainsi qu’une nécropole.

Des bouts de remparts s’élèvent de çi de là, de même qu’un théâtre antique ainsi qu’un temple dédié à Athéna, tous deux situés à l’extérieur du village.

Les femmes qui vivent là vous proposeront immédiatement leurs services pour vous emmener voir de plus près les vestiges parfois durs à trouver pour les étrangers ainsi que les différents points de vue en échange de l’acquisition de l’un ou l’autre petit souvenir ou d’un tissu brodé main.

Les maisons du village, souvent blanches, semblent construites de façon anarchique. Cinq fours à pain de taille modeste y sont disséminés et encore utilisés de nos jours par les habitants.

Après avoir dégusté une anguille ou un autre poisson en provenance du lac, vous repartirez de Kapıkırı satisfaits de cette parenthèse un peu hors du temps.


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>



Turquie Web GuideL'agenda CulturelGalerie VidéoBlog


Switch to our mobile site