Frénétique Kayseri – partie 2

église arménienne Surp Krikor Lusavoric de Kayseri

église arménienne Surp Krikor Lusavoric de Kayseri

Dans la trépidante ville de Kayseri située aux portes de la Cappadoce se trouve l’église arménienne Surp Krikor Lusavoric au passé glorieux. Située dans l’ancien quartier où habitait une grande communauté chrétienne, elle fut construite une première fois en 1191 puis fut édifiée une nouvelle fois en 1653. Durant la première moitié du 19ème siècle, restée à l’état de ruines, elle bénéficia d’une troisième reconstruction en 1859.

Dans l’enceinte se trouvaient une école pour filles, une école pour garçons, quelques habitations en plus des lieux destinés à l’administration.

Aujourd’hui, deux célébrations annuelles y ont lieu, le 1er avril et le 25 juin. Autrefois, Kayseri comptait 7 églises arméniennes.

De retour dans le centre ville, direction le joli parc mimar Sinan qui abrite également les écoles religieuses jumelles, Çifte medrese. Elles ont été crées à la demande du sultan seldjoukide Gıyasettin I Keyhüsrev et de sa soeur Gevher Nesibe Sultan en 1204-1206. Une des parties comportait un hôpital et un hammam. Restaurées en 1669, puis partiellement en 1959, ces bâtisses abritent aujourd’hui un musée de la médecine qui fut le premier du genre en Turquie.

Medrese Gevher Nesibe à Kayseri

Medrese Gevher Nesibe à Kayseri

Au hasard de votre promenade dans Kayseri, vous découvrirez un grand nombre de kümbet, ces tombeaux au dôme parfois pointu, parfois arrondi et comportant des ornementations plus ou moins importantes.

Une halte permettra également de découvrir l’ancien monastère musulman (Zaviye) Ahi Evran datant du XIIIème siècle et dans lequel se trouve installé un musée des artisans et commerçants.

Hormis la medrese Hunat Hatun présentée dans le précédent article consacré à Kayseri, 8 autres dont Hacı Kılıç, Sahabiye, Gülük,…se trouvent en ville.

Comme vous avez pu le lire, cette dernière comporte ainsi un important patrimoine historique datant essentiellement de la période seldjoukide.

Leave a comment