Alsancak, un quartier d’Izmir à l’architecture traditionnelle

A Alsancak, il faut lever les yeux

A Alsancak, il faut lever les yeux

Le quartier d’Alsancak à Izmir est très connu pour ses rues piétonnes et ses magasins, ses cafés, ses tavernes et ses bars et constitue le centre de la vie nocturne.

Néanmoins, il possède également un charme indéniable et il suffit pour cela de prendre le temps de lever le nez et d’admirer les innombrables maisons traditionnelles qui jalonnent bon nombre de ruelles passantes.

Des immeubles colorés possèdent la plupart une fenêtre en encorbellement, qui couleur bois, qui en bleu ou en orange, aux volets assortis pour agrémenter le tout.

Ce secteur de la ville permet d’avoir une idée précise de l’ancienne Smyrne du début du 20ème siècle et qui, contrairement à beaucoup d’autres, n’a pas été détruit par l’incendie de 1922.

L’habitat est raffiné, les constructions à deux ou trois niveaux, le bas étant souvent de nos jours utilisé par une enseigne commerciale, un café ou un restaurant.

Dans une rue d'Alsancak à Izmir

Dans une rue d’Alsancak à Izmir

Une imposante église se trouve également à Alsancak, il s’agit de celle de Notre-Dame du Rosaire appartenant aux Dominicains. Construite en 1757, elle a bénéficié de travaux de remise en état en 1904 et en 1947. Avec son plan conforme à celle d’une basilique, elle détient le plus grand orgue de la ville avec ses 1200 tuyaux et qui est toujours en fonction.

Comprenant plusieurs chapelles dédiées respectivement à Saint-Jean, Saint-Antoine et Saint-Polycarpe, cette église attire de nombreux fidèles et compte parmi les plus fréquentées d’Izmir.

 

Leave a comment