Gaziantep, sa citadelle, ses hans, ses demeures anciennes

La citadelle de Gaziantep

La citadelle de Gaziantep

La ville de Gaziantep dans le Sud-Est de la Turquie dont nous avons découvert dans le précédent billet les couleurs et les odeurs, compte d’innombrables trésors situés en plein centre.

La citadelle qui comprend 13 tours rectangulaires et polygonales possède une histoire assez mal connu. Les lieux, apparemment occupés dès l’âge de bronze, auraient vu ériger la fortification au 6ème siècle par les Byzantins. De nombreuses civilisations, telles celles des Omeyyades, des Abbassides et bien entendu des ottomans l’ont occupée. Des fouilles y ont lieu depuis 1989 et un musée militaire y a été installé.

Gaziantep, ville commerçante importante durant l’empire ottoman, comptait en 1905 pas moins de 15 han - anciens caravansérails pour la plupart – et 4 marchés couverts, les fameux bedesten. Aujourd’hui, ces lieux joliment restaurés, tels par exemple le Zincirli bedesten, Millet hanı, Kürkçü Hanı (ancienne fabrique de savons) ou le Büdeyri hanı dans le pur style de la ville sont occupés par des échoppes artisanales, des cafés traditionnels où l’on sirote un thé ou un café turc assis sur des coussins en kilim.

Dans le Yenihan de Gaziantep

Dans le Yenihan de Gaziantep

En outre, dans le quartier Bey habité par le passé par la communauté arménienne, dont la population était importante au début du XIXème siècle et a participé à l’essor de la vie économique, le dédale de ruelles étroites et parfois pentues permet d’admirer de part et d’autre des demeures de caractère, certaines restaurées, ont pour la plupart de belles spécificités architecturales.

C’est aussi dans ce quartier qu’est installé le musée du jouet et celui en souvenir d’Atatürk. Le musée ethnographique Hasan Süzer qui occupe une bâtisse imposante, est actuellement fermé pour le moment pour cause de travaux. Près du quartier, la mosquée Kurtuluş, ancienne église arménienne Sainte-Marie, mérite d’être vue.

Dans le prochain article, destination le fameux musée des mosaïques de Zeugma, ville antique située au bord de l’Euphrate.

Leave a comment