Alanya et Side, autres douces destinations hivernales sur la Riviera turque

Citadelle d'Alanya

Citadelle d’Alanya

Après vous avoir proposé Antalya comme point de chute comme douce destination hivernale et une visite du site antique de Perge, voici deux autres lieux fort agréables durant l’hiver pour quelques jours de détente et de visite, en l’occurrence Alanya et Side.

Dans la ville balnéaire d’Alanya, outre l’emblématique Kızıl Kule – la tour Rouge – située près du port et construite durant le règne du sultan seldjoukide Alaeddin Keybubad, se profile l’impressionnante citadelle forteresse érigée à partir de 1226 sur les fondations de l’ancienne forteresse hellénistique. Pas moins de 6 années de travaux furent nécessaires pour réaliser les 7 kilomètres de murailles et les 143 tours érigées sur son parcours. Le site comprend une enceinte basse et une partie supérieure appelée İçkale.

Alanya possède également à proximité de la Tour Rouge un ancien arsenal installé au bord de la mer ainsi que de nombreuses et superbes maisons traditionnelles dont certaines ont été mnagifiquement restaurées. A l’intérieur de la citadelle, à quelques pas de la mosquée Süleymaniye se trouve notamment la maison de la culture Ömürlü Kemal Atlı dont la visite permet de découvrir la composition et l’aménagement de l’habitat traditionnel de la région.

A 65 km à l’ouest de la ville en direction d’Antalya se trouve Side, un lieu de villégiature balnéaire réputé sur la Riviera et qui abrite un site antique très intéressant, faisant de cette cité un musée en plein air.

Les origines de Side remontent au 7ème siècle av. J-C. Il semblerait que des grecs venus de l’ancienne Smyrne (Izmir) s’y soient alors installés. Durant l’époque romaine, elle connut son apogée avant de devenir diocèse byzantin aux 5 et 6èmes siècles ap. J-C.

Agora publique de Side

Agora publique de Side

Un superbe nymphée d’une longueur de 52 m donne le ton de la visite avant de poursuivre celle-ci dans le centre-ville, tout comme les vestiges de la voie romaine ainsi que les traces de commerces et de demeures antiques qui habillent la végétation du secteur.

Pres de la porte monumentale à franchir pour accéder au centre se trouve le temple de Tyche trônant au milieu de l’agora. Le théâtre comportant 15 000 places constitue un des plus importants en Turquie et du haut des gradins, on peut admirer le Taurus, la mer ainsi que l’agora précitée.

Au bout de la péninsule, les temples d’Athéna et d’Apollon, de même que la Grande Basilique, méritent le détour tout comme le joli petit musée archéologique installé dans les anciens thermes romains.

Page 1 of 2 | Next page