TurquieVision
Fouilltes de Sagalassos

Les grottes monastiques d’İnceğiz près de Çatalca en Thrace

Salle principale de la grotte-monastère d'Inceğiz

Salle principale de la grotte-monastère d’Inceğiz

Après avoir quitté la bouillonnante Istanbul en direction de la Thrace, à 8 kms au Nord-Ouest de Çatalca, un panneau indicatif indique la direction des grottes d’İnceğiz situés près de la rivière Karasu. Lire la suite »

Commentaires »

Dara, sa nécropole, ses citernes,…

Nécropole de Dara

Nécropole de Dara

Situé à 30 km au sud-est de la belle Mardin en direction de Nusaybın, le village de Dara attire de plus en plus de touristes suite à la découverte des richesses ancestrales qui s’y trouvent. Lire la suite »

Commentaires »

Il était une fois Ara Güler, l’oeil d’Istanbul

Ara Güler

Ara Güler

Les amateurs de photos anciennes d’Istanbul connaissent tous sans doute le nom d’Ara Güler, photographe et photo-journaliste de renommée mondiale, turc d’origine arménienne, ayant habité Beyoğlu et décédé le 17 octobre dernier à l’âge de 90 ans.

Son père, amateur de cinéma, lui permet de faire ses premières photos avec l’appareil de la famille. Ara débute sa carrière de photo-journaliste en 1948 dans un journal turc en tant que stagiaire avec de travailler pour un autre quotidien turc puis le magazine Hayat dont il va diriger le service photo. En 1956, il devient reporter pour Time qui ouvre son bureau à Istanbul.

Il travaillera ensuite pour les plus grands noms de la presse tels que Paris Match, Stern, Sunday Times et avec l’agence Magnum.

Il parcourt la terre entière, photographie les plus grands du monde artistique et politique, de Picasso à Churchill, mais aussi et surtout il immortalise l’Istanbul des années 40 à 80, les scènes de la vie quotidienne. C’est aussi lui qui va découvrir le site antique d’Aphrodisias en 1958 par hasard et ainsi le faire connaître en se rendant dans la région d’Aydın/Geyre dans le cadre de la réalisation d’un barrage.

Ara Güler figure parmi les 10 plus prestigieux photographes au monde et ses images se trouvent dans les lieux les plus fameux au monde, de Paris à Rochester, de Köln au Nebraska.

Plus d’une quarantaine de livres de ses photos ont été publiés et les prix et décorations – dont notamment le « Master of Leica » (1962), le titre de « Photographe du siècle » en 1999 en Turquie – qui lui ont été attribués sont légion.

Le 16 août 2018, l’artiste était présent à l’inauguration du musée Ara Güler qui a ouvert ses portes au sein du site de Bomonti Ada dans un quartier d’Istanbul situé sur la rive asiatique. La visite permet de mieux connaître cet homme hors du commun, “l’oeil d’Istanbul” et sa vie particulìèrement riche et dense.

Musée Ara Güler, Bomonti-Istanbul

Musée Ara Güler, Bomonti-Istanbul

Sa présence est aussi palpable dans son café situé à Galatasaray, tout près du lycée dont l’imposante façade est située au milieu de l’avenue İstiklal. On pouvait rencontrer le rencontrer tous les après-midis en semaine là-bas, à sa table, près de ses photos qui ornent les murs du lieu.

http://aragulermuzesi.com/

https://www.facebook.com/arakafe/

Commentaires »



Turquie Web GuideL'agenda CulturelGalerie VidéoBlog


Switch to our mobile site