TurquieVision
Fouilltes de Sagalassos

Mardin, la perle de la Mésopotamie – partie 1

Musée de Mardin

Musée de Mardin

S’il y a bien une étape qui doit figurer sur le parcours d’un voyage en Mésopotamie, c’est bien la belle Mardin située à une vingtaine de kms de la frontière syrienne et dont la vieille ville s’étend à 1325 m d’altitude sur le flanc d’un promontoire rocheux.

Celui-ci est surmonté de la citadelle qu’il n’est pas possible de visiter, étant située en zone militaire. Juste en-dessous se trouve la superbe medrese Zinciriye datant de 1385, ses deux dômes visibles d’assez loin. Dédiée à Sultan Isa, elle possède côté est une porte monumentale magnifiquement ouvragée. Les rosiers de la cour intérieure, la fontaine centrale et son emplacement en font un lieu très agréable.

De part et d’autre de l’avenue principale qui traverse le vieux Mardin, une multitude de ruelles pentues, parfois en escaliers, permettent de découvrir les demeures aux couleurs de miel et aux décorations typiques de la région.

Le superbe minaret de la mosquée seldjoukide Ulu datant du XIIème siècle se détache dans ce paysage de carte postale, tout comme de nombreuses bâtisses souvent imposantes, aux ornements des plus subtils.

Plusieurs églises de confessions différentes sont disséminées de part et d’autre. Sur l’avenue de la République se trouve l’église chaldéenne bien restaurée. L’église syriaque catholique vient également de faire l’objet de travaux de restauration réussis. La plus visitée est sans aucun doute l’église des 40 Martyrs – Kırklar kilisesi – appelée également Mor Behnam, construite au Vème siècle dans une ruelle étroite parsemée d’escaliers. Toujours en activité, elle fait partie des incontournables de la ville.

Eglise des 40 Martyrs, Mardin

Eglise des 40 Martyrs, Mardin

Le musée de Mardin a pris place dans un vaste immeuble historique du centre. Il abrite, outre des collections archéologiques issues de la région et remontant jusqu’à 4000 ans av. J.-C., des œuvres issues des différentes communautés qui font la richesse de la région. Une belle section ethnographique permet également de découvrir les innombrables particularités de la Mésopotamie.

Commentaires »

Frénétique Kayseri – partie 2

église arménienne Surp Krikor Lusavoric de Kayseri

église arménienne Surp Krikor Lusavoric de Kayseri

Dans la trépidante ville de Kayseri située aux portes de la Cappadoce se trouve l’église arménienne Surp Krikor Lusavoric au passé glorieux. Située dans l’ancien quartier où habitait une grande communauté chrétienne, elle fut construite une première fois en 1191 puis fut édifiée une nouvelle fois en 1653. Durant la première moitié du 19ème siècle, restée à l’état de ruines, elle bénéficia d’une troisième reconstruction en 1859. Lire la suite »

Commentaires »

Frénétique Kayseri – partie 1

Pastırma et sucuk de Kayseri

Pastırma et sucuk de Kayseri

Si une première visite dans une ville turque autre qu’Istanbul permet de saisir immédiatement le contraste avec l’ambiance de la capitale culturelle et économique du pays, ce n’est pas le cas à Kayseri. Lire la suite »

Commentaires »

Sivas la seldjoukide – partie 2

Gök medrese à Sivas

Gök medrese à Sivas

Après avoir découvert le coeur même de Sivas dans le dernier article, éloignons-nous seulement de quelques centaines de mètres pour découvrir une des merveilles de la ville, la Gök medrese, autrement dit l’école coranique bleue. Lire la suite »

Commentaires »

Sivas – partie 1

Sivas

Sivas

La ville de Sivas en Anatolie Centrale, peu connue des touristes, possède de nombreux monuments – notamment de l’époque seldjoukide – et qui méritent qu’on s’y intéresse. Lire la suite »

Commentaires »

Tokat et ses innombrables marques du passé – partie 2

Section femmes du hammam Ali Paşa à Tokat

Section femmes du hammam Ali Paşa à Tokat

Dans la rue Sulusokak, presque en face du musée de Tokat où s’est terminée la visite dans le précédent billet, se trouve l’ancien han Deveciler, remontant visiblement au début du Xvème siècle et qui, un temps, a servi de prison jusqu’en 1930, a été entièrement restauré. Il se trouve à présent sous la coupole de l’université Gaziosmanpaşa et abrite pour le moment une salle de spectacles. Lire la suite »

Commentaires »

L’imposante mosquée impériale de Fatih à Istanbul, peu connue des touristes

coupole de la mosquée de Fatih à Istanbul

coupole de la mosquée de Fatih à Istanbul

Les touristes fréquentent assez peu le district de Fatih, connu pour être plutôt conservateur, et qui abrite pourtant de nombreux richesses à peu de distances les unes des autres. Lire la suite »

Commentaires »

Tarsus, importante ville de pèlerinage – partie 2

Kırkkaşık bedesten à Tarsus

Kırkkaşık bedesten à Tarsus

Tarsus, ville natale de Saint-Paul, située entre ses voisines modernes Adana et Mersin, a gardé un charme indéniable et une certaine douceur de vivre palpable lorsqu’on s’y promène. Lire la suite »

Commentaires »

La mosquée Selimiye d’Edirne et son complexe, le chef d’oeuvre de Sinan

la Selimiye, joyau de Sinan

la Selimiye, joyau de Sinan

Des quatre coins de la ville, il est possible de voir se dresser dans le ciel les 4 minarets de la mosquée Selimiye à Edirne, le chef d’oeuvre construit entre 1569 et 1575 par le célèbre architecte ottoman Sinan pour le sultan Selim II. Lire la suite »

Commentaires »

La Petite Sainte-Sophie d’Istanbul

Tous les touristes qui viennent à Istanbul font un passage obligé par la prestigieuse et imposante Sainte-Sophie. Beaucoup ignorent qu’une mosquée porte le même nom auquel s’ajoute l’adjectif “petite” et pour cause.

Il faut longer la voie ferrée qui se perd dans le vieux quartier de Sultanahmet en direction de celui voisin de Kadırga pour aller à la rencontre de cette petite merveille architecturale, Küçük Aya Sofya Camii. Lire la suite »

2 Comments »



Turquie Web GuideL'agenda CulturelGalerie VidéoBlog


Switch to our mobile site