TurquieVision
Fouilltes de Sagalassos

Giresun au bord de la Mer Noire, le haut-lieu de la noisette

le 2020/01/10
Dans la vieille ville de Giresun

Dans la vieille ville de Giresun

Située au bord de la Mer Noire et joignable aisément depuis mai 2015 avec l’ouverture de l’aéroport d’Ordu-Giresun situé à 30 km du centre, la ville de Giresun ne manque pas d’intérêt.

Les restes de la citadelle qui aurait été érigée au 2ème siècle av. J.-C., située tout en haut d’une colline donnant sur la mer, fait partie des lieux de visite préférés des autochtones. Elle fait également partie des plus importantes forteresses de l’empire grec de Trébizonde (Trabzon) destinée à se protéger des turcs dans les années 1300. En contrebas de ladite colline, s’étale le quartier de Zeytinlik abritant la vieille ville. Une bonne majorité de ses magnifiques 80 anciennes demeures traditionnelles a été restaurée et y sont placardées devant les informations des familles y ayant séjourné par le passé.

Le musée municipal se trouve dans l’ancienne et imposante église grecque Gogara. Toujours dans le centre historique, la bibliothèque pour enfants datant de 1967 a élu domicile dans l’ancienne église catholique érigée en 1912 par l’Ambassadeur de France en Turquie pour la communauté capucine venue s’installer en ville.

Plusieurs belles mosquées méritent d’être visitées, telles Haci Miktat cami datant de 1661, Şeyh Keramettin camii du 17ème siècle, Kale camii du 19ème siècle également, bel exemple de l’architecture ottomane tardive ou encore Kapu cami érigée aussi au XIXème siècle et ses fenêtres de style vénitien.

De même, de nombreuses fontaines dotées d’une jolie architecture sont disséminées un peu partout dans la vieille ville.

Une autre imposante bâtisse située en hauteur attire le regard, il s’agit de l’ancienne demeure du gouverneur qui, depuis 2007, abrite le rectorat de l’université de Giresun. En allant admirer de plus près beau bâtiment, c’est aussi l’occasion de voir de plus près la belle porte datant de 1900, munie d’une arche, et qui donne sur l’agréable « jardin du peuple » – millet bahçesi – surplombant la rive.

Rectorat de l'université de Giresun, ancienne maison du Gouverneur

Rectorat de l’université de Giresun, ancienne maison du Gouverneur

De ci de là, plusieurs autres jolies façades sont visibles telle celle de l’actuelle chambre de commerce et d’industrie près de la mer, celle de la direction de la culture et du tourisme ou encore la galerie d’art Can Akengin située dans l’ancienne demeure d’un artisan grec, pour n’en citer que quelques unes.

Les amateurs de spécialités régionales ne manqueront pas de se régaler avec de délicieux poissons de la Mer Noire, notamment l’anchois préparé de différentes façons, entre autres en « buğalama » qui permet d’apprécier la finesse de son goût. La noisette est sans doute le fruit le plus réputé de la région où se trouve la majorité des noisetiers de Turquie. De nombreuses enseignes permettront de déguster par exemple le délicieux kadayif au lait et aux noisettes et de ramener dans vos valises une provision de ces fruits réputés.


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>



Turquie Web GuideL'agenda CulturelGalerie VidéoBlog


Switch to our mobile site