TurquieVision
Fouilltes de Sagalassos

Epices, fruits secs et autres tentations gourmandes au Bazar Egyptien d’Istanbul

le 2015/05/20
Fruits secs au bazar égyptien d'Istanbul

Fruits secs au bazar égyptien d’Istanbul

     Situé dans le quartier d’Eminönü, face au pont de Galata et à côté de la Nouvelle Mosquée dont il faisait partie du complexe, le Bazar Egyptien, appelé aujourd’hui en turc “Mısır Çarşısı” est une des destinations favorites des touristes venant à Istanbul.

Bazar égyptien d'IstanbulConstruit en 1663 en forme de L à la demande de la sultane Hatice Turhan, cette oeuvre de l’architecte Mustafa Ağa portait à l’origine le nom de “Bazar Valide”, la Valide étant la mère du sultan.

L’origine du mot “çarşı” provient du persan “Cahar”. Son nom français de “Bazar aux épices” provient du fait qu’à l’origine, il était consacré entièrement à la distribution d’épices, aromates, plantes médicinales,…venues des pays orientaux mais également de villes italiennes et d’autres coins d’Europe.

Reconstruit en 1943 et actuellement en cours de restauration, le bazar aux épices – son autre nom – bourdonne en particulier les après-midis où les hordes de touristes assaillent ce haut-lieu où l’on trouve de nombreuses tentations gourmandes de toutes sortes.

Au bazar égyptien d'IstanbulEnviron 90 boutiques débordantes de produits divers et variés attirent ainsi votre regard… et votre porte-monnaie.

Du traditionnel lokum, appelé aussi “plaisir turc”, douceur gélatineuse ou collante aux noisettes, à la pistache ou à la rose pour les plus connus, au thé à la pomme, breuvage traditionnellement servi aux touristes en passant par des barres confites et/ou sucrées en tous genres, le choix ne manque pas.

Certains viennent au Bazar Egyptien s’approvisionner en caviar iranien de différentes qualités ou en pastırma (viande de boeuf séchée et salée) et bien entendu d’innombrables épices une plus odorante que l’autre et aux couleurs extraordinaires.

Pour ceux et celles qui résistent à la tentation qui s’offre aux sens olfactifs et surtout gustatifs, le plaisir des yeux est aussi permanent avec la profusion de céramiques, de nazar boncuk (amulette contre le mauvais oeil), pashmina de toutes les couleurs, bijoux en or et en argent, coussins en kilim et bien d’autres trésors.


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>



Turquie Web GuideL'agenda CulturelGalerie VidéoBlog


Switch to our mobile site