TurquieVision
Fouilltes de Sagalassos

Pergé, un magnifique site antique près de la ville d’Antalya

le 2016/08/11
Stade de Pergé

Stade de Pergé

Le superbe site antique de Perge est situé à quelques kilomètres à peine de la bretelle d’accès menant à l’aéroport d’Antalya, sur la commune d’Aksu.

Autrefois capitale de la Pamphylie, la cité se trouvait sur les deux rives du fleuve Kestros, lui permettant un accès facile à la mer située à 17 kms à peine tout en lui assurant une meilleure sécurité à l’intérieur des terres.

Fondée vers 1000 av. J.-C., elle se retrouva 500 ans plus tard sous le contrôle des Achéménides avant la conquête d’Alexandre le Grand. La civilisation hellénistique prit ensuite la relève et Pergé compta parmi ses habitants le mathématicien Apollonius, élève d’Archimède. Pergé fit tour à tour partie du royaume de Pergame puis de l’empire romain.

La cité devint aussi un haut lieu du christianisme, recevant Saint-Barbabé et Saint-Paul qui fit là son premier sermon. La ville fut abandonnée après le VIIème siècle, confrontée d’abord à l’inutilisation du fleuve qui se remplit d’alluvions puis aux incursions arabes.

Une partie des migrants grecs venus au XIIème siècle près de la côte méditerranéenne se sont installés dans cette région qui prit alors le nom de Pamphylie et où se développèrent plusieurs grandes villes dont Pergé.

Nymphée de Pergé

Nymphée de Pergé

Parmi les premiers vestiges que l’on peut voir en arrivant sur le site, le théâtre qui pouvait recevoir 15 000 personnes et situé sur la gauche de la route menant à l’entrée est fermé au public pour travaux depuis de nombreuses années.

Le superbe stade du IIème siècle dont les gradins sont soutenus par des arcades pouvait, quant à lui, accueillir environ 12 000 spectateurs.

Les murailles de la cité sont d’époque hellénistique et romaine. Deux impressionnantes tours de 12 mètres de haut et dont l’une est en cours de restauration, ont leur place dans le paysage. L’agora située à l’est de la porte hellénistique accueillait en son temps des magasins.

Des statues et sculptures provenant du magnifique nymphée de Pergé sont visibles au musée d’Antalya.

Des thermes datant du IIème siècle comportant différentes salles ainsi qu’une cour bordée de colonnes se dressent derrière le propylée.

Une longue voie à colonnes traversait la ville et se terminait par la fontaine monumentale érigée en l’honneur d’Hadrien, au pied de l’acropole.

Deux basiliques, dont il reste aujourd’hui quelques pans de murs, ont été érigées dans la cité au Vème et au VIème siècle.

La visite de Pergé permet de se faire une idée assez précise de l’importante de cette cité durant ses périodes de gloire.


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>



Turquie Web GuideL'agenda CulturelGalerie VidéoBlog


Switch to our mobile site