TurquieVision
Fouilltes de Sagalassos

Edirne et ses innombrables trésors

le 2016/08/25

Complexe de Beyazit II à Edirne

Complexe de Beyazit II à Edirne

Pour qui apprécie l’architecte ottomane et l’architecture en général, Edirne est assurément une destination de choix.

Hormis la célébrissime mosquée Selimiye construite par Sinan et à laquelle était consacrée le précédent billet, plusieurs autres lieux de culte musulman se révèlent particulièrement intéressants dans l’ancienne Andrinople.En plein centre ville, la superbe mosquée aux 3 Balcons est on ne peut plus originale. Edifiée entre 1438 et 1447 à la demande du sultan Murat II, chacun de ses 4 minarets possède une décoration différente. L’un est joliment canelé, celui possédant 3 balcons est orné de motifs en losange, un autre comporte des spirales et le quatrième des losanges clairs et foncés posés en alternance. Les coupoles de la cour ainsi que les dômes de la salle de prière ont tous des dessins et des couleurs différents. Cette jolie mosquée donne un exemple de ce que sera ensuite l’architecture classique ottomane.

Tout près de là, en face de la Selimiye se dresse l’imposante ancienne mosquée. Construite à la demande du fils de Beyazıt I, l’émir Süleyman Çelebi, son édification débute en1402 et se terminera sous le règne de Mehmet I en 1414. Sa décoration, quant à elle, se résume par sobriété mais elle ne manque pas d’intérêt pour autant.

A quelques rues au delà de la Selimiye se dresse sur une petite colline la mosquée Muradiye érigée en 1426 à la demande du sultan Murat II. Celle-ci faisait partie d’un complexe dans lequel se trouvait un couvent de derviches et un réfectoire qui ne sont malheureusement plus visibles de nos jours. Si l’extérieur est simple, l’intérieur, pour sa part, fait une belle place à de magnifiques faiences d’Iznik et tout particulièrement le splendide mihrab tout de bleu vêtu !

En bordure de la rivière Tunca, un peu à l’extérieur de la ville mais accessible très rapidement même à pieds, se dresse l’impressionnant complexe de Beyazit II datant et 1488 comprenant notamment un ancien hôpital où l’on traitait notamment les malades mentaux avec l’apport de l’eau et de la musique. Aujourd’hui reconverti en musée de la Santé, ce lieu mérite absolument une longue et très instructive visite.

La belle Tunca est aussi enjambée d’un autre côté de la ville par un joli pont érigé entre 1608 et 1613 et signé Mehmet Ağa, architecte de la Mosquée Bleue d’Istanbul. Juste après, un autre beau pont réalisé en 1882 traverse le fleuve Meriç et permette de rejoindre le quartier de Karaağaç.

Si la communauté bulgare d’Edirne est aujourd’hui bien plus réduite, deux églises ont été construites dans la ville dont celle dédiée à Saint-Georges située dans le quartier au-dessus de la Selimiye. Datant de 1880, elle est toujours ouverte au culte ainsi qu’à la visite.

Cette liste de lieux à voir n’est pas exhaustive mais permet d’avoir déjà un aperçu de la richesse qui se trouve dans cette jolie ville de Thrace.


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>



Turquie Web GuideL'agenda CulturelGalerie VidéoBlog


Switch to our mobile site