TurquieVision
Fouilltes de Sagalassos

Asklepieion et l’Acropole, les deux joyaux de la ville de Pergame

le 2016/08/10
Vue générale sur l'Acropole de Pergame

Vue générale sur l’Acropole de Pergame

Après avoir débuté la visite de la jolie ville de Pergame située à 2 heures de route au nord d’Izmir inscrite depuis 2014 sur la liste du Patrimoine Mondial de l’Unesco, c’est à présent le moment de voir ses deux joyaux, en l’occurrence Asklepieion et l’Acropole.

Accessible à pied très facilement, le site d’Asklepieion permet de découvrir les ruines du temple construit en 142. A l’origine, se trouvait là un centre médical fondé par le nommé Archias, habitant de Pergame soigné à l’Asklepieion d’Epidaure en Grèce. Les malades étaient soignés à l’aide de massages, de bains de boue, d’herbes et d’onguents divers et variés.

Galien, médecin de gladiateurs et natif de Pergame, considéré comme le plus grand thérapeute durant l’Antiquité, a fait la gloire de ce site.

Une belle voie romaine permet d’accéder de l’entrée des lieux aux ruines. Celles-ci comprennent notamment le temple circulaire de Telesphore, les vestiges de la bibliothèque ainsi que l’ampithéâtre romain.

De l’Asklepieion, la vue donne sur la colline et la magnifique vision sur l’Acropole, située à 5 kms du centre-ville et accessible par une route en lacets ou par le téléphérique installée il y a quelques années.

Ce vaste site étendu sur le sommet de la colline abrite notamment les restes de la bibliothèque et ses colonnes de marbre, le temple de Trajan érigé sous le règne des empereurs Hadrien et Trajan, dédié à Zeus… ainsi qu’à Trajan en personne !

Temenos de Trajan, Acropole de Pergame

Temenos de Trajan, Acropole de Pergame

Au IIIème siècle avant Jésus-Christ, la bibliothèque comprenait plus de 200 000 volumes, donnant une idée de l’ascension sociale et culturelle de Pergame.

Le vertigineux théâtre de l’acropole, construit à flanc de colline et d’où se dégage une vue extraordinaire sur la vallée, pouvait recevoir 10 000 spectateurs. En contrebas de la scène se trouvent les vestiges du temple de Dionysos et au sud du théâtre, les bases de l’autel de Zeus. Ce dernier fut transféré à Berlin sur autorisation du sultan au XIXème siècle.

La colline est parsemée de restes de ce site, donnant ainsi une idée de son importance durant sa période glorieuse.

Le musée de Pergame constituera la prochaine étape de notre visite de la ville.


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>



Turquie Web GuideL'agenda CulturelGalerie VidéoBlog


Switch to our mobile site