TurquieVision
Fouilltes de Sagalassos

Cinq mosquées à découvrir à Üsküdar

le 2016/08/10
mosquée Şakirin

mosquée Şakirin

Le quartier d’Üsküdar situé sur la rive asiatique d’Istanbul ne manque pas d’intérêt pour les touristes aimant la découverte de belles mosquées moins connues et moins fréquentées que par exemple celle de Sultanahmet ou de Soliman le Magnifique.

Après avoir traversé le détroit du Bosphore en bateau au départ d’Eminönü, de Kabataş ou de Beşiktaş, les deux premières mosquées intéressantes sont visibles à la descente de l’embarcadère.

De l’autre côté du boulevard, à gauche de la magnifique fontaine ottomane qui trône en plein milieu de la route, voici Mihrimah Sultan Camii (appelée aussi parfois mosquée de l’embarcadère), construite par le célèbre architecte ottoman Sinan en l’honneur de Mihrimah, la fille de Soliman. Sa construction, démarrée en 1540, s’est terminée 8 ans plus tard.

Au début de l’avenue Hakimiyeti Milliye qui part de la fontaine précitée, sur le côté droit, se trouve la belle mosquée Yeni Valide, récemment restaurée. Entourée d’un magnifique jardin, elle est particulièrement élégante, tant à l’extérieur qu’à l’intérieur. Erigée de 1708 à 1711 à la demande de la sultane Emetullah Rabia Gülnuş, mère du sultan Ahmed III.

Mosquée Yeni Valide à Üsküdar

Mosquée Yeni Valide à Üsküdar

Accessible facilement à pied après une petite demi-heure de marche ou à l’aide de transports en commun ou d’un taxi, la mosquée Şakirin ouverte aux fidèles le 8 mai 2009 est située à l’entrée du cimetière Karacaahmet. De construction résolument contemporaine, sa particularité est d’avoir été décorée par une célèbre femme architecte d’intérieur Zeynep Fadılıoğlu.

Cette touche féminine, une première en Turquie dans une mosquée, donne à ce lieu de culte une aura toute particulière avec son mihrab couleur turquoise et sa forme originale, un minbar élancé aux tons très doux et une luminosité qui ne manqueront pas de séduire les visiteurs.

Non loin de là, après avoir repassé devant la maternité Zeynep Kamil, une autre mosquée signée par Sinan en 1583, plaît aussi beaucoup aux amateurs d’architecture ottomane, il s’agit de Valide Atik camii. Elle fut construite en l’honneur de la sultane Nurbanu, mère de Murat III, première reine-mère à exercer ses fonctions durant l’Empire ottoman.

Egalement entourée d’un superbe jardin où l’on peut boire du thé en admirant arbres et rosiers qui agrémentent les lieux, cette mosquée fait partie d’un important complexe dont les bâtiments annexes sont aujourd’hui utilisés à des fins culturelles.

La dernière mosquée à visiter dans ce secteur est la petite Çinili Camii, la mosquée aux faiences que l’on rejoint facilement de Valide Atik camii. Célèbre pour ses faiences d’Iznik qui la décorent, sa taille modeste change par rapport aux précédents édifices visités.


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>



Turquie Web GuideL'agenda CulturelGalerie VidéoBlog


Switch to our mobile site