TurquieVision
Fouilltes de Sagalassos

Beypazarı, une ville à l’allure ottomane

le 2016/10/06
Maison traditionnelle de Beypazarı

Maison traditionnelle de Beypazarı

Beypazarı, petite ville d’environ 35 000 habitants, perchée sur deux collines séparées par la route nationale qui permet de la relier à Ankara – à l’est – dont elle est éloignée d’une centaine de kilomètres, ravira les amateurs de maisons ottomanes.

En effet, ces demeures à l’architecture traditionnelle y sont nombreuses, pour la plupart très bien restaurées et donnant ainsi fière allure aux lieux. Certaines abritent des hôtels – comme l’ancien et extraordinaire palais de justice – ou pensions de charme, d’autres des cafés attrayants, d’autres encore des musées comme par ex. Celui de Yaşayan situé dans les hauteurs et qui occupe une bâtisse imposante. Ouvert au public depuis 2007, il permet de découvrir la culture et l’héritage ottoman à travers non seulement ce qui est exposé dans les différentes pièces mais également à travers notamment l’ebru – papier marbré -, l’impression par tampons sur tissus, le théâtre d’ombres appelé karagöz qui sont présentés là aux visiteurs.

Un ancien hammam de Beypazarı a aussi été transformé en musée et vous pourrez y voir tout ce qui était utilisé autrefois lors des bains et moments de détente.

L’ancien et magnifique caravansérail Suluhan Nasuh Paşa a réouvert ses portes durant l’été 2016 après une restauration fort réussie. Sa construction réalisée à la demande du Grand Vizir de la ville et dont il porte le nom, s’est terminée en 1613. Tremblement de terre et démolition ont fait partie de sa vie tumultueuse et il est resté inoccupé … et inoccupable durant des lustres. Mais aujourd’hui, il a retrouvé toute sa splendeur passée et abrite un très agréable café-restaurant dans la cour.

Suluhan de Beypazarı

Suluhan de Beypazarı

Beypazarı est aussi réputé pour ses spécialités locales, en particulier celles à base de carotte comme le jus comme trouve aux quatre coins de la ville, mais aussi aux loukoums à la carotte, aux gâteaux secs (kurabiye), à son eau de source, à ses produits maison tels que pâtes, tomates séchées, etc. La liste est longue et les gourmands seront à la fête c’est certain !

De même, les amateurs de bijoux en argent trouveront de quoi se faire plaisir, ces réalisations étant aussi une des fiertés de la ville.


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>



Turquie Web GuideL'agenda CulturelGalerie VidéoBlog


Switch to our mobile site