TurquieVision
Fouilltes de Sagalassos

Le magnifique musée archéologique de Hatay, un des plus beaux de Turquie

le 2019/03/13
Sarcophage d'Antioche, musée archéologique Hatay

Sarcophage d’Antioche, musée archéologique Hatay

Après avoir découvert toute ou partie des nombreux lieux intéressants qu’offre la ville de Hatay, il s’avère indispensable de consacrer au moins deux heures – voire trois pour les accros – à la visite du magnifique musée archéologique situé légèrement à l’extérieur de la ville, à proximité de la grotte de Saint-Pierre.

Suite aux premières fouilles qui ont commencé à être effectuées à Hatay et dans les environs (Harbiye – Samandağ, Narlıca, etc) à partir de 1932 jusqu’en 1939, de nombreuses mosaïques ont été mises au jour, l’une plus belle que l’autre.

Le premier musée archéologique de la ville, situé alors en plein centre et ouvert aux visiteurs le 23 juillet 1948, était destiné à rassembler et à présenter tant bien que mal une partie des merveilles découvertes. Devenu bien trop exigu, le nouveau musée a vu le jour et fut inauguré le 26 mai 2011.

Il présente des œuvres de différentes époques : préhistorique et paléolithique (grotte Üçagizli), de la culture Amuk (œuvres de la plaine d’Amik Höyük), hellénistique, hittite – avec entre autres la fameuse statue du roi Suppiluliuma -, l’époque romaine avec notamment sa salle de sarcophages comprenant celui d’une beauté époustouflante appelé d’Antioche.

Ce musée expose également pas moins de 3000 m2 de mosaïques. Parmi ces chefs d’oeuvre figurent par exemple « Ganymède et Zeus » datant des III-IVèmes siècles découverte à Harbiye, Thalassa, déesse de la mer dans la mythologie grecque, la maison de Dionysos et Ariadne (II ou IIIème siècle) trouvée à Samandağ, tout comme « Persée – Andromède et les Bakhalar».

mosaique de Yakto et Thalassa, musée archéologique Hatay

mosaique de Yakto et Thalassa, musée archéologique Hatay

Deux des mosaïques les plus imposantes représentent « la naissance de Vénus » ((II – IIIème siècle) trouvée en 2011 dans un jardin de Harbiye et « Yakto et Thalassa » qui comprend au milieu la figure de Megalopsykhia, entourée de chasseurs et dont la bordure extérieure représente des scènes de la vie quotidienne à Antioche.

Celle d’Artemis (IV-Vème siècle), composée de 23 couleurs et trouvée dans un hammam, figure aussi parmi les innombrables chefs d’oeuvre que compte le lieu.

Après cette visite, vous ne douterez plus que ce musée compte parmi les plus beaux de Turquie…

 


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>



Turquie Web GuideL'agenda CulturelGalerie VidéoBlog


Switch to our mobile site