TurquieVision
Fouilltes de Sagalassos

Antioche, une ville multiculturelle

le 2019/03/05
L'église-grotte de Saint-Pierre à Antioche

L’église-grotte de Saint-Pierre à Antioche

Antioche est réputée, non seulement pour sa gastronomie aux origines diverses et savoureuses, mais aussi pour ses multiples cultures.

C’est d’ailleurs là, dans la grotte-église de Saint-Pierre, située en bordure de la ville, que les disciples de Jésus reçurent la première fois le nom de « chrétiens ». Saint-Pierre, y a vécu un temps et Saint-Paul est aussi venu se rendre compte par lui-même des événements qui s’y passaient alors. Aujourd’hui, ce lieu au statut de musée où les deux saints précités sont fêtés tous les ans le 29 juin, reçoit des dizaines de milliers de visiteurs de confessions différentes et du monde entier.

La belle et imposante église orthodoxe a pignon sur rue en plein centre-ville ancien et l’église protestante est à quelques encablures de là. L’église latine catholique et son joli jardin rempli d’orangers se trouve, quant à elle, dans la vieille ville dans une petite impasse et tous les habitants guident aisément les visiteurs pour la trouver.

L'église orthodoxe d'Antioche

L’église orthodoxe d’Antioche

Plusieurs mosquées intéressantes méritent également le détour, telle Ulu camii ou encore la mosquée Habib-i Neccar, construite en 638 pendant l’occupation d’Antioche par les Arabes musulmans. Elle porte le nom du premier homme qui a cru aux apôtres de Jésus et a donné sa vie pour cette cause, événement rapporté dans le Coran, dans la sourate de Yasin. Au coin nord-est de la mosquée, à environ 4 mètres de profondeur, se trouve entre autres son tombeau devenu un lieu de pélerinage fort couru. Profitez de cette visite pour admirer la magnifique fontaine aux ablutions du XIXème siècle, un petit chef d’oeuvre d’architecture.

Le marché couvert d’Antioche fera notamment le plaisir des amateurs d’épices. Odeurs, couleurs, saveurs et ambiance sont assurément au rendez-vous. C’est aussi au détour de l’une ou l’autre de ses ruelles que vous pourrez déguster quelques spécialités locales telles le tepsi kebap préparés dans des boucheries-restaurants et cuits dans le four d’en face ou encore le künefe ou le kadayıf, deux desserts fort appréciés et un rien calorifiques.

Dans le vieux marché couvert d'Antioche

Dans le vieux marché couvert d’Antioche

C’est aussi à partir de ce marché couvert qu’on peut accéder par deux entrées différentes au magnifique Kurşunlu han, ancien caravansérail construit en 1660 et qui est le plus vieux han de la ville parmi les 15 qu’elle compte. Réouvert en mai 2017 après 4 années de restauration, on peut s’y désaltérer, manger, rendre visite à quelques artisans qui ont élu domicile là et admirer la jolie mosquée Kurşunlu au minaret typique dans cette région.

Il est fort agréable d’errer sans but précis dans les ruelles de la vieille ville aux innombrables maisons traditionnelles, certaines rénovées, d’autres qui le mériteraient et de découvrir au passage le musée des plantes médicinales et aromatiques installé depuis 2012 dans une demeure du XIXème siècle.


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>



Turquie Web GuideL'agenda CulturelGalerie VidéoBlog


Switch to our mobile site