TurquieVision
Fouilltes de Sagalassos

Harput, sur les hauteurs d’Elazığ

le 2019/08/27
Mosquée Sarahatun de Harput-Elazığ

Mosquée Sarahatun de Harput-Elazığ

Les origines de la ville d’Elazığ, fondée en 1834 par Reşid Mehmet Pacha, se trouvent dans la cité historique de Harput à une dizaine de kilomètres du centre ville. Perchée à plus de 1100 mètres d’altitude, la belle Harput regorge de témoignages de son passé glorieux, à commencer par son impressionnante citadelle dont les origines remontent au 8ème siècle av. J.-C. Fondée par les Urartéens, elle passe tour à tour sous la domination des Perses, des Byzantins, des Seldjoukides et des Ottomans. Depuis plusieurs années, elle fait l’objet de travaux de restauration et de fouilles importantes. Sa visite permet par la même occasion de disposer d’une vue magnifique sur les alentours.

Citadelle de Harput-Elazığ

Citadelle de Harput-Elazığ

Plusieurs hammam, parfois recouverts de verdure ou ayant commencé à faire l’objet de soins comme celui construit au pied de la citadelle, sont visibles sur place.

L’ancienne mosquée – Ulu Camii, érigée en 1156-1157 par Fahrettin Karaaslan, alors souverain de Harput, possède une configuration originale avec sa cour centrale. Avec ses murs très épais – 2,5 m de large – et ses arcades intérieures, elle est particulièrement agréable à visiter.

La mosquée Sarahattun, construite dans le centre de Harput en 1465 par la mère du souverain Akkoyunlu, dispose d’un plan carré et son apparence extérieure ressemble beaucoup à celle de la Ulu Camii.

De nombreux mausolées, aux architectures variées, sont disséminés un peu partout, dont notamment celui d’Arap Baba et de Mansur Baba. La plupart se visitent et il faut parfois se plier en deux pour franchir la porte d’accès.

Un des nombreux mausolées de Harput-Elazığ

Un des nombreux mausolées de Harput-Elazığ

L’église syriaque Meryem Ana, située en contrebas de la citadelle, date de l’an 179 de notre ère. Elle est toujours en activité, notamment le 15 août pour la fête de l’Assomption. Dommage qu’elle ne soit pas ouverte tous les jours au public.

Différentes ruines aux origines bien souvent inconnues sont également visibles un peu partout, notamment aux alentours de la citadelle. Plusieurs maisons traditionnelles de Harput ont  été restaurées et embellissent le décor.

Le site appelé Dabakhane, – autrefois une usine à tabac – se trouve à l’extérieur du centre et est accessible facilement.On y trouve de l’eau à 5 ° C possédant des vertus pour la santé au vu de ses propriétés en sodium, potassium, carbonate, sulfate, etc. Le bâtiment en bois d’origine a été remplacé en 1988 par le bâtiment actuel sur le même modèle et il est ouvert au public qui peut ainsi venir faire provision de cette eau médicinale.


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>



Turquie Web GuideL'agenda CulturelGalerie VidéoBlog


Switch to our mobile site