TurquieVision
Fouilltes de Sagalassos

Battalgazi, l’ancienne Malatya

le 2019/09/03
Vue sur l'ancienne mosquée - Ulu Camii - et les restes de la medresa, Battalgazi

Vue sur l’ancienne mosquée – Ulu Camii – et les restes de la medresa, Battalgazi

Battalgazi, du nom d’une figure sainte et mythique de l’islam ainsi que d’un guerrier ayant combattu en Anatolie, est également le nom de la vieille ville de Malatya, située à environ une dizaine de kilomètres de la grouillante et dynamique Malatya actuelle.

Verte et de type rurale, cette jolie petite et paisible cité recèle d’innombrables vestiges de son passé historique. Les murs de l’ancienne citadelle représentent ce que l’on découvre souvent en premier à l’arrivée. L’empereur romain Trajan a fait construire les premiers murs de la vieille Malatya en 98-117 après J.-C. L’importance des remparts a augmenté avec le développement de la ville à l’époque de l’empereur Dioclétien 284-305.

L’ancienne mosquée – Ulu Camii – est assurément le plus bel édifice de Battalgazi. Construite par le sultan seldjoukide Alaeddin Keykubat Ier en 1224, c’est la seule mosquée anatolienne dotée de 4 eyvan, ces salles extérieures ouvertes sur trois côtés et couvertes. Sa structure est basée sur les caractéristiques des mosquées construites par les Grands Seljuks en Iran. Ornée de céramiques de couleurs bleue et noire, c’est un petit bijou dans son genre qu’il est possible d’admirer en toute quiétude, la foule ignorant visiblement l’existence de Battalgazi.

Décor de l'ancienne mosquée - Ulu Camii - de Battalgazi

Décor de l’ancienne mosquée – Ulu Camii – de Battalgazi

Juste en face se trouvent les ruines de l’ancienne medresa Şahabiyye-i Kubra construite au XIVème siècle et restée en activité jusqu’au XVIIIème. Quelques pas plus loin, voici le tombeau de Hötüm dede, un descendant présumé de Battalgazi. On y amène en pèlerinage des enfants ou des personnes ne pouvant marcher avec l’espoir que les prières faites sur place permettent aux patients de retrouver l’usage de leurs pieds.

Des minarets ouvragés également de type seldjoukide, ornés de céramiques de couleur, sont visibles de ci de là tel celui de la mosquée Melik Sunullah appelée aussi – entre autres – Karaca Köy.

Dans le centre ville, une imposante bâtisse interpelle le visiteur ; il s’agit de l’ancien caravansérail Silahtar Mustafa Paşa datant de 1636-1637 et qui accueillait les commerçants durant leurs déplacements en caravanes. Suite à sa restauration effectuée par la Direction Régionale des Fondations entre 2007 et 2010, le caravansérail est devenu un musée où l’on découvre des scènes de la vie de l’époque ainsi que des costumes de différentes périodes.

De nombreux autres mausolées et lieux de culte sont disséminés aux quatre coins de Battalgazi qui mérite une visite pour tous les amateurs et curieux des époques seldjoukide et ottomane.

 


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>



Turquie Web GuideL'agenda CulturelGalerie VidéoBlog


Switch to our mobile site